Sunday, June 18, 2017

La Nouvelle Lune du 24 juin 2017

Vidéo remise en ligne avec un volume sonore augmenté :)


Friday, June 9, 2017

La Pleine Lune des Gémeaux...

Elle a lieu à 18°50 environ dans le signe des jumeaux éternels adolescents dont la réputation n’est plus à faire. On les adore ou on les fuit comme la peste (si, si, j’en connais…) mais d’une façon générale, les Gémeaux ne laissent pas indifférents. Qu’il s’agisse de JFK, de Marylin, sa copine (…) de notre Johnny national, d’Alain Souchon, de Johnny Depp, d’Angelina Jolie, d’Alois Alzheimer (hé oui…) de Charles Aznavour, de Joséphine Baker, de Barbara et bien d’autres, les Gémeaux sont souvent des anticonformistes très attachés à la différence qu’ils sont en mesure d’imposer aux autres, parfois intelligemment, parfois, bon, passons… Il en faut pour tous les goûts, n’est-ce pas ? Le thème de cette Pleine Lune en Gémeaux est chargée de configurations diverses, dont certaines sont extrêmement prometteuses et d’autres, bon, passons… Ah non, ne passons pas ! Il vaut mieux prévenir que guérir, alors ne faisons pas l’autruche face à l’adversité, préparons-nous au contraire pour mener un combat dont nous sortirons vainqueurs, même si nous le perdons. Oui, car avant tout, ce qui compte, c’est d’être dans le combat et cette seule implication fait de ceux qui s’engagent des gagnants.

L’adversité dans cette carte du ciel vient essentiellement de Mars, de Saturne, de Neptune et de Pluton. Saturne est conjoint à la Lune, donc opposé au Soleil. Avec la Lune Noire à quelques degrés de là, il est probable que le doute l’emporte sur l’enthousiasme nécessaire pour embrasser la vie et s’imposer durablement. Mais tout est relatif, car la Lune et Saturne sont favorablement boostés par Vénus, Uranus, Vesta et le Nœud Nord. Du coup, si des réformes ou changements sont courageusement assumés, malgré l’adversité, les blocages ou les retards, tout finira par s’arranger. Les natifs des Gémeaux qui attendent quelque chose d’important devront faire preuve de patience (pas évident pour eux…) en respectant les délais et en abordant leur situation avec enthousiasme. Une opportunité pourrait pointer son nez dans les prochains jours grâce à la reprise du mouvement direct de Jupiter en Balance, au trigone des Gémeaux. Merci Jupiter ! J

Les natifs du Sagittaire qui sont dans le doute depuis plusieurs mois, devraient retrouver le sourire et la confiance nécessaire pour aller de l’avant et reprendre leur ascension vers le ou but/s qu’ils souhaitent atteindre. Jupiter, leur planète, sera de leur côté jusqu’au 10 octobre et Uranus leur permettra de s’adapter plus rapidement à toutes sortes de situations. Cette Pleine Lune serait donc pour eux le moment propice pour boucler ce qui doit l’être afin d’alléger un peu le fardeau des responsabilités et profiter de l’été…

Mars est en Cancer depuis le 4 juin et Vénus en Taureau depuis le 7. Le sextile qu’ils forment bénéficiera aux natifs de ces deux signes. Il les rendra plus créatifs, plus enthousiastes et intrépides.

Cependant, le 11 juin, la Lune passera sur Pluton en Capricorne, renforçant l’opposition avec le Cancer et les carrés avec le Bélier et la Balance. Les natifs de ces quatre signes seront dans le collimateur de cette configuration puissante. Attention à la casse ! Mars en Cancer se sentira plus fort, peut-être trop fort. Il pourrait en découler quelques écarts et des tensions débouchant sur des incidents diplomatique ou des accidents. Les erreurs commises autour de cette date auront des répercussions fâcheuses lorsque la Lune passera en Bélier du 17 au 19 juin, puis lorsqu’elle passera en Cancer, du 23 au 25 juin et enfin en Balance, du 30 juin au 2 juillet. A chaque fois, elle renforcera l’effet du grand carré en croix formé par Mars, Jupiter, Uranus et Pluton. Sur le plan social plus large, des incidents météorologiques et des manifestations de tensions humaines violentes sont probables. Vigilance !...

Le grand triangle formé par la Lune et Saturne en Sagittaire, Uranus en Bélier, Vesta et le Nœud Nord en Lion, devrait être source d’énergie positive déclenchée par le passage de la Pleine Lune près de Saturne. Elle mettra en lumière les réalités concrètes auxquelles il conviendra de prêter attention. Des changements très positifs en découleront. Cette période de clôture de cycle nous mènera à la Nouvelle Lune en Cancer, un moment fort à n’en pas douter, vu la teneur du thème du 24 juin à 2h32 GMT que j’analyserai dans une petite vidéo que je mettrai en ligne sur YouTube un peu avant. En attendant, profitez du signe des Gémeaux pour communiquer. Faites entendre votre voix, tant dans les urnes pour les législatives que dans tout ce que vous aurez envie de dire, de partager et de développer. Nous avons encore la liberté d’expression (enfin je crois…) alors profitez-en, exprimez-vous !

Si vous souhaitez me poser des questions au sujet de votre avenir proche ou lointain, si vous avez besoin d’un éclairage astrologique pour mieux gérer une situation ou une relation, n’hésitez pas à me contacter www.ablas-astrology.com/page3.htm et je vous répondrai dans les meilleurs délais.

Merci de votre intérêt pour l’astrologie et pour mon travail. A bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand – ABLAS ASTROLOGY – 9 juin 2017


Monday, June 5, 2017

Mars en Cancer, c'est la guerre ? ...

Le transit de Mars en Cancer a commencé le 4 juin 2017 à 19h56 GMT, le lendemain de l’attentat terroriste qui frappa le cœur de Londres, tuant sept personnes et en blessant quarante huit autres, certaines à l’arme blanches, d’autres par écrasement avec la camionnette conduite par les trois forcenés. Mars en Cancer quitte l’opposition de Saturne et le carré de Chiron, certes, mais aussi le trigone de Jupiter et le sextile d’Uranus. En entrant en Cancer, il s’apprête à former quelques dissonances mémorables qui vont accentuer les perturbations produites par les caprices météorologiques ainsi que ceux des terriens…

La planète rouge va former un carré avec Jupiter le 24 juin, une opposition avec Pluton le 2 juillet et un carré avec Uranus le 16 juillet. De plus, le Soleil suivra le périple de Mars de près pendant son séjour en Cancer, du 21 juin au 23 juillet, augmentant sensiblement l’énergie du « dieu de la guerre » et son incidence sur l’instabilité de notre planète. Le Cancer est un signe d’Eau. Cet élément fera sûrement parlé de lui, par des tempêtes, par exemple, un ras de marée, des inondations, un glissement de terrain ou autre dans les régions et pays marqués par le signe du Cancer (les Etats-Unis ou la Chine, par exemple, pour ne citer que ces deux là). Par ailleurs, quand on voit le thème de la Nouvelle Lune du 9 juillet, pour lequel je réaliserai prochainement une vidéo, on se doute qu’il ne sera pas qu’estival, malheureusement. Toutes les configurations dissonantes vont naturellement s’exprimer. Il faut nous tenir prêts à gérer les éléments, en faisant preuve de vigilance, de prudence et de compassion aussi, pour éviter d’alimenter des tensions, voire des haines inutiles et destructrices.

On sait à quel point Uranus et Pluton sont source d’évènements soudains et, pour certains d’entre eux, très destructeurs. C’est vrai depuis mars 2011, depuis qu’Uranus est en Bélier. Plus récemment, en septembre 2016, Jupiter a commencé son transit en Balance, à l’opposé d’Uranus et au carré de Pluton. L’arrivée de Mars en Cancer va donc permettre de « boucler la boucle » si je puis dire, en transformant le triangle Jupiter/Uranus/Pluton en un « grand carré en croix » dont les angles se situent en Bélier, Cancer, Balance et Capricorne. Les natifs de ces quatre signes seront plus particulièrement concernés. Il leur sera donc conseillé de ne pas s’exposer aux excès, quels qu’ils soient. Des remises en question s’imposeront. Les accepter permettra de mieux les gérer et d’en tirer éventuellement profit.

Saturne et Uranus sont harmoniques. Ce beau trigone est annonciateur de bonnes choses, de bonnes résolutions et d’une sorte de complicité entre l’ancien et le nouveau, le passé et l’avenir, les vieux et les jeunes… Cet aspect servira les natifs du Bélier, du Sagittaire et du Lion, où le Nœud Nord se trouve depuis quelques jours. Il sera utile pour trouver des solutions diplomatiques plutôt que de s’engager dans des luttes destructrices. Cependant, le Soleil, Mars et Jupiter représentent ces trois signes et seront tous les trois dissonants à partir du 21 juin, lorsque l’astre central passera en Cancer. De ce fait, les bienfaits du trigone Saturne/Uranus associé au Nœud Nord, devront être volontairement mis à contribution, car leurs régents, Le Soleil, Jupiter et Mars, ne seront pas particulièrement « amis » jusqu’au 21 juillet, dénaturant ainsi l’énergie positive dérivée du trigone. Il s’agira de faire les meilleurs choix, sans céder, ni aux tiraillements intérieurs, ni aux influences extérieures…

Neptune en Poissons fera de son mieux pour mettre en lumière la dimension spirituelle de la vie, mais les réalités représentées par Saturne ne semblent pas disposées à s’associer spontanément à nos espoirs d’amélioration générale de la situation dans le monde. Nos dirigeants étant plus intéressés par la paix chez eux qu’ailleurs, surtout s’ils y trouvent un intérêt financier (la guerre rapporte !), malgré le trigone Saturne/Uranus, il est fort probable qu’on assiste encore à des représailles, à des attaques contre le système, à des drames et aux souffrances qu’ils engendrent.

Je suis quand même positif quant à l’avenir. En effet, en 2018 et surtout en 2019, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton seront harmoniques. Les configurations que ces astres formeront devraient agir favorablement. Nous vivons aujourd’hui peut-être la fin d’une époque troublée pour nous engager dans une période beaucoup plus constructive et solidaire. Nous avons tous une responsabilité à ce sujet. Il me semble d’abord important d’arrêter de se sentir victime en prenant conscience de ses responsabilités dans tout ce qui se passe autour de soi, tant dans son microcosme familial et social que d’un point de vue beaucoup plus large. Plus nous émettrons de pensées positives que nous enverrons dans l’astral comme autant de colombes portant de beaux messages, plus nous atténuerons nos propres souffrances et mieux nous serons disposés pour tirer profit des belles énergies à venir. « Chacun voit midi à sa porte » comme on dit. A chacun sa façon de voir, de penser et de faire. Une chose reste quand même invariable : nous avons tous envie d’aller mieux. C’est ce qui doit continuer de nous motiver, en relativisant autant que possible nos problèmes existentiels, même les plus grave, et en évitant autant que possible d’embêter les autres avec.

Jusqu’au 21 juin donc, armons-nous de patience et de compassion, faisons preuve de prudence et acceptons ce qui doit disparaître pour mieux céder la place à un avenir meilleur. C’est la grande loi des cycles terrestres. Quoi qu’on fasse ou dise, on ne pourra jamais les arrêter de tourner. Bon courage et meilleurs vœux de bien-être !

(c) Roland Legrand - 5 juin 2017