Tuesday, May 30, 2017

Jupiter, le retour…


Le 10 juin, Jupiter reprend son mouvement direct à partir de 13° de la Balance. Son influence va ainsi « reprendre du poil de la bête » comme on dit, et recommencer à favoriser l’évolution des choses dans les domaines où elle se fait plus ou moins attendre depuis plusieurs mois. Ce que vous avez éventuellement mis en place ou projeté de réaliser entre septembre 2016 et février 2017, devrait connaître un second souffle et une nette progression.

Quel que soit votre signe et l’ensemble de votre thème, Jupiter agit dans votre vie d’une façon ou d’une autre. Une analyse personnalisée sera peut-être nécessaire pour obtenir une information plus utile selon votre cas particulier. Pourtant, d’une façon générale, l’énergie puissante de la planète géante devrait promouvoir un effet d’évolution non négligeable qui durera jusqu’au 10 octobre, quand elle passera en Scorpion.

Les signes d’Air (Balance, Verseau et Gémeaux) étant directement concernés. Ce sera bienvenu pour tout ce qui « souffrent » plus ou moins de blocages ou de ralentissements à cause de Saturne en Sagittaire. L’évolution dépendra des capacités intellectuelles et de communication, une influence intéressante pour tous ceux qui passent le BAC en juin ou qui ont un examen, une démarche administrative ou un engagement officiel à gérer avant le 10 octobre.

La Balance et le Verseau ne souffrent pas de dissonance de Saturne, mais au contraire d’un effet harmonique par le biais d’un sextile que forme cet astre en Sagittaire avec ces deux signes. La notion d’évolution sera donc plus concrètement vécue dans les domaines où les notions d’harmonie, d’équilibre, de bien-être et de « social » sont prédominantes. Alors que la Balance indique une tendance à l’oscillation entre le pour et le contre qui peut s’être accentuée depuis février, la reprise du mouvement direct de Jupiter devrait permettre de faire le meilleur choix et d’en tirer tous les avantages tant que Jupiter séjourne dans ce signe.

Notons au passage le carré de Pluton, un aspect réactivé dès le 10 juin. Ce sera d’autant plus fort que Mars en Cancer fait également un carré avec Jupiter, et une opposition avec Pluton, bien qu’embryonnaire, vu l’orbe important de cet aspect qui n’est d’ailleurs pas tracé dans le thème joint à cet article. L’entrée de Mars en Cancer se produira le 4 juin. Son influence peut produire des perturbations météorologiques (orages, tempêtes) et des dérapages comportementaux (attentats encore ?!) ainsi que des excès en tous genres qui pourraient avoir de soudaines et désagréables répercussions dans les vie de certains d’entre nous, selon son thème et les configurations éventuellement réactivées par l’arrivée de Mars. Je conseille de surveiller ce transit pour éviter des erreurs de parcours et les incidents fâcheux qui pourraient en découler. N’hésitez pas à me contacter (www.ablas-astrology.com/page3.htm) si vous avez besoin d’approfondir, quel que soit le sujet ou le domaine concerné.

A noter également le quinconce de Neptune. Fameux Neptune… Cet astre qui nous invite et nous incite à « croire » sans aucune garantie rationnelle. Attention à l’effet de Saturne (la réalité) qui formera un carré avec Neptune jusqu’au 21 décembre ! Le quinconce Jupiter/Neptune va augmenter le besoin de s’accrocher à ses rêves pour en faire des convictions. D’accord, mais n’oublions pas de faire en sorte que nos convictions soient élaborées sur des bases solides, objectives et concrètes. Sinon, le réveil risque d’être pénible, car la réalité nous rappellera, sans état d’âme, à quel point elle est capable de s’imposer, malgré toute la bonne volonté que nous mettrons dans la poursuite de nos projets ou, plus couramment, de nos affaires.

Jupiter reprend son mouvement direct à l’endroit où il était le 11 novembre 2016. Que s’est-il passé aux alentours de cette date ? Qu’avez-vous fait ? Qu’avez-vous imaginé ? Qu’avez-vous commencé ? En reprenant sa course à ce même degré, la planète géante redonne vie à ce qui a pu passer en mode « stand-by » depuis le début février. Qu’il s’agisse d’une belle initiative ou d’une erreur commise, un effet boomerang devrait être constaté. Souhaitons que le vent rapporte avec cette arme de chasse aborigène toute la sagesse de ce peuple dont la philosophie est basée sur le « rêve éveillé » (Neptune) et sur l’ouverture à la vie (Jupiter) avec respect et la plus grande humilité (Saturne)…

A bientôt pour un autre article sur cette page.


© Roland Legrand – 29 mai 2017

Thursday, May 18, 2017

Lilith ou le mystère du moi inavoué

La Lune Noire (Lilith) et les Nœuds Lunaires sont communément utilisés en astrologie karmique. Ces points fictifs ont néanmoins leurs significations dans un thème natal en fonction de la vie actuelle et non de la précédente. Ces éléments sont des points d’énergie.

La Lune Noire correspond au point immatériel où est situé le deuxième foyer de l’ellipse instantanée de la Lune. Le premier foyer est occupé par la Terre.

" Lilith " est aussi le nom astrologique de l'astéroïde 1187 ("AFRA" en astronomie) situé dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.

Les Nœuds Lunaires sont déterminés par les deux points de croisement, Nord et Sud, de l’écliptique avec l’orbite de la Lune autour de la Terre.

Dans les éphémérides on trouve deux ou trois positions possibles de la Lune Noire : la position « vraie », la position dite « rectifiée » et la position « moyenne ». J’utilise la position moyenne qui repose sur des calculs et contrôles faits sur une très longue période de temps.

Il existe également deux positions possibles de chaque Nœud Lunaire. Une position « vraie » et une position dite « moyenne ». J’utilise les positions moyennes pour la même raison que pour la Lune Noire.

La Lune Noire représente une « zone d’ombre » et une tendance à vivre les choses intérieurement, de façon ambiguë et parfois « malsaine ». Elle semble jouer un rôle au sujet de la libido et des pulsions sexuelles dont on ne parle pas ouvertement spontanément. La position de la Lune Noire en signe et en Maison est révélatrice de ce qu’on a du mal à exprimer et à vivre au grand jour. Elle montre aussi nos craintes et ce que nous considérons intérieurement comme de la faiblesse, morale ou autre. Voici quelques textes qui vous aideront dans vos premières analyses. A vous ensuite de les étoffer au fur et à mesure que vous « apprivoiserez » et comprendrez mieux le sens de la Lune Noire dans vos interprétations astrologiques.

La Lune Noire dans les Signes

En Bélier :
Cette position indique souvent une difficulté de gestion des capacités d’action, de la combativité et de l’agressivité. Des peurs irrationnelles se remarquent parfois, avec une tendance paranoïaque plus ou moins accentuée selon les aspects impliquant la Lune Noire dans le thème.

En Taureau :
L’appétit sexuel est accentué, mais généralement vécu à l’abri des regards indiscrets. Les plaisirs de la vie sont recherchés, mais ils produisent problèmes existentiels et souffrances affectives. Le rapport à l’argent est ambigu et source d’insatisfaction sous jacente.

En Gémeaux :
L’activité cérébrale ou mentale est ambiguë et source d’insatisfaction personnelle latente. Difficulté d’expression spontanée des pensées et des idées. Indique parfois un manque d’honnêteté intellectuelle. Intérêts pour les sujets de conversation plutôt noirs ou morbides.

En Cancer :
La famille et la maternité sont source d’ambiguïté et d’insatisfaction latente. Secrets ou antipathie familiale sont indiqués. Le lieu de résidence est déplaisant d’une façon sous jacente, sans qu’aucune explication claire ne puisse lever rétablir le sentiment d’appartenir.

En Lion :
L’orgueil et l’ego ne sont pas mis en avant spontanément. Ils agissent plutôt comme des éminences grises dont il est difficile de s’extraire de l’ascendant qu’elles ont sur les pulsions intérieures. Le désir et la créativité sont complices d’une ambiguïté morale insidieuse.

En Vierge :
Toutes sortes de questions se pressent dans l’esprit inquisiteur et critique, sans obtenir de réponses claires et précises. L’ambiguïté se remarque à propos de l’hygiène de vie et de son incidence sur l’état de santé général. Le système digestif, par exemple, en est affecté.

En Balance :
Le besoin de bien-être et d’harmonie dans les relations humaines motive un comportement ambigu et des erreurs d’appréciation morale qui sème le trouble intérieur. Le sentiment de ne pas être en phase avec l’autre est source d’insatisfaction sous jacente.

En Scorpion :
La sexualité est source d’ambiguïté. Les pulsions sont fortes mais souvent non assouvies. Attraction et répulsion se côtoient et produisent une insatisfaction latente dont l’énergie perturbatrice peut avoir des répercussions pathologiques des organes de reproduction.

En Sagittaire :
L’enthousiasme masque souvent un doute latent ou des travers qui nuisent à l’évolution, tant d’un point de vue moral que philosophique. Le désir d’avoir, d’acquérir ou de réussir socialement est ambigu et manque de réelle détermination pour s’imposer durablement.

En Capricorne :
Pessimisme et fatalisme vont de pair avec cette position de la Lune Noire. Elle introduit le doute dans la rigueur et la détermination avec laquelle il convient d’agir pour réussir. Il en découle une approche ambiguë non conforme aux idées ou préceptes exposés.

En Verseau :
La société, le système et l’environnement humain sont à l’origine d’une insatisfaction latente ambiguë, mais non déclarée. Sous couvert d’un intérêt pour les grandes causes et les grandes idées, un malaise sous jacent produit des pulsions néfastes au bien-être et à la réussite.

En Poissons :
La sensibilité apparente peut cacher un laxisme moral et un mal-être sous jacent. L’attrait pour la drogue, l’alcool ou autre substance de ce genre, produit souvent un état de dépendance sous jacente et secrète. L’intériorisation des troubles existentiels est amplifiée avec cette position de la Lune Noire.

LA LUNE NOIRE EN MAISONS

La position de la Lune Noire en Maison est révélatrice d’un degré d’ambiguïté et d’insatisfaction latente dans un domaine de la vie où les problèmes et les réalités ne sont pas gérés ni affrontés comme il se doit. L’information qui découle de l’analyse de cette position associée au Signe où elle se trouve et aux aspects qu’elle forme, est source d’enseignement utile pour comprendre les manques dont on souffre souvent sans pouvoir les combler. Voici une liste succincte que vous pourrez étoffer au fil du temps et de l’expérience que vous acquerrez.

En Maison I :
On a un peu de mal à se sentir bien intérieurement. On est ambigu dans sa façon d’aborder et de gérer les pulsions intimes. L’image de soi est trouble ou sombre parfois. On cherche à comprendre ce qui, dans le passé, a pu mettre un voile sur sa lumière intérieure.

En Maison II :
Le rapport à la matière de la vie est source de trouble, de confusion ou d’incertitude. On ne sait pas trop comment gérer ses finances. On est dans une logique « attraction-répulsion » vis-à-vis des bonnes et belles choses de la vie. On a parfois du mal à s’accepter physiquement.

En Maison III :
On manque de certitude de soi sur le plan intellectuel. On doute de son savoir. On a des pensées lubriques qui gênent la concentration sur des sujets plus sérieux. La fratrie est parfois source de malaise ou de problèmes existentiels tels que l’inceste, la mort ou la trahison.

En Maison IV :
On est mal à la maison. On ne se sent pas chez soi dans sa propre famille ou au sein de son propre foyer. Les racines peuvent être source de questionnement, de trouble intérieur et de doutes. Des non-dits et des zones d’ombre nuisent au bien-être familial.

En Maison V :
Indique parfois une homosexualité plus ou moins refoulée. Difficulté de s’orienter clairement sur le plan sentimental. L’acte d’amour est source d’ambiguïté. Les tendances et besoins sexuels inavoués ont une influence troublante sur l’évolution de la vie affective.

En Maison VI :
On a du mal à trouver sa voie sur le plan professionnel. L’insatisfaction latente a une incidence sur la qualité de la vie et de l’image de soi. L’attrait pour les mystères de la vie et ses propres incertitudes existentielles peut inciter à travailler dans un domaine « Lune Noire. »

En Maison VII :
Les relations humaines de proximité, le couple, les associations et partenariats sont source de troubles divers et d’insatisfaction latente. On a du mal à gérer les rapports à l’autre qu’on perçoit souvent comme une fatalité ou une charge, voire comme un boulet.

En Maison VIII :
Les besoins et pulsions sexuelles sont fortes et souvent inavouées ou refoulées pour des raisons confuses. Les rapports d’argent avec la société sont également source d’insatisfaction existentielle. L’aigreur intériorisée nuit à la réussite et au bien-être matériel.

En Maison IX :
On a du mal à accepter le système, les lois et les règles morales et civiques. On est attiré par le lointain, les voyages ou les études, mais on doute de ses capacités pour réussir. On garde souvent secret des pensées, des idées ou des préférences par honte ou incertitude de soi.

En Maison X :
La réussite sociale et les rapports à l’autorité ou la hiérarchie sont source d’ambiguïté ou de gêne. On a du mal à s’imposer dans son domaine et à atteindre les sommets que l’on convoite. On se sent limiter intérieurement sans se l’avouer ni le laisser paraître.

En Maison XI :
On a du mal à s’accommoder de son environnement humain et/ou géographique. Qu’il s’agisse du quartier, de la ville ou de ses amis, une insatisfaction latente sous jacente nuit à l’appréciation spontanée des relations humaines et du rôle qu’on désirerait jouer dans la société.

En Maison XII :
Le passé renferme des secrets et des zones d’ombre responsables  d’une ambiguïté existentielle plus ou moins prononcée. Un incident pouvant remonter à la période intra-utérine est parfois le responsable silencieux d’un malaise sous jacent difficile à gérer.

* * * * * * * * * *

Dans le prochain article, je traiterai des aspects de la Lune Noire et leur influence possible en astrologie. A très bientôt donc !



Monday, May 8, 2017

Welcome to the Machine, Mr. Macron...

Dans un article du 21 février 2017 intitulé “La Cinquième République en mal de vivre” je concluais en écrivant ceci :

Uranus en Bélier agit sur le premier signe du zodiaque, dont la symbolique est reliée à l’idée d’un nouveau départ, d’une initialisation, d’un engagement musclé, d’une action forte. C’est le signe de la jeunesse, du sport, des arts martiaux, du courage, de l’armée, de la guerre et de l’autorité. Le prétendant à la présidence de cette cinquième République en mal de vivre devra-t-il avoir toutes ces « qualités » ? Aura-t-il un tempérament fort et l’énergie d’un vrai leader ? Qui, dans le paysage politique actuel peut revendiquer une telle image ? Je ne sais pas. Une chose est sûre ; si un changement marquant ne survient pas en 2017, si les vieux principes et les vieilles idées l’emportent sur la fougue et l’énergie positive de la jeunesse, alors, nous recommencerons un cycle de trente ans qui finira tristement par ressembler au précédent, après avoir paralysé les perspectives d’avenir qu’Uranus peut permettre de concrétiser grâce à l’énergie « complice » d’un Saturne prêt à « prendre sa retraite et à passer le bâton »…

Monsieur Macron réunit les deux planètes évoquées dans cet article, Saturne et Uranus, qui sont ses maîtres d’Ascendant. La stratégie utilisée depuis le début de la campagne pour évincer les candidats disons “purement Saturniens” ceux de la “vieille garde” et des partis traditionnels, a très bien fonctionné. Le but était de mettre en présence le FN et un candidat plus modéré mais qui incarnerait quand même “le changement” que les français attendent et en lequel ils croient à chaque élection. Du coup, le mouvement “En Marche” (initiales de Emmanuel Macron) a gagné. Enfin, quand on dit “gagner” il faut là aussi être modéré. En effet, gagner le statut de Président n’est pas le garant d’une victoire absolue. Bien que ce soit ce qu’on appelle “la plus haute fonction de l’Etat” elle n’est pas sans difficulté, on le sait. Ce qui attend M. Macron va bien au-delà de ce qu’il a dû gérer pendant la campagne. Tapis dans l’ombre, ses adversaires, ceux-là mêmes qu’il a réussi à évincer, l’attendent pour “se venger”. Comme la Russie ne s’est jamais complètement débarrasser des anciens purs et durs de la “grande URSS”, la France, si attachée à ses traditions, aura du mal à abandonner complètement ceux qui reviendront pour dénoncer et remettre en cause un pouvoir qui leur a été “volé” par des complots qu’ils ne pardonneront jamais…
En effet, bien que Saturne et Uranus forment un beau trigone qui a sans aucun doute favorisé M. Macron (Saturne dans son signe, conjoint à sa Vénus et de son Neptune, au trigone de son Mars en Lion et bientôt au trigone de son Saturne, il faut tenir compte de Pluton qui, au carré des deux autres, met en garde contre les risques de destruction ou d’attentat, sinon contre sa personne, certainement contre sa politique. On assistera donc dans les prochains mois à des révélations plus ou moins scandaleuses, à des conflits sociaux, des grèves et des manifestations, des revendications et des critiques issues des difficultés que rencontrera M. Macron pour honorer les promesses de sa campagne…

Le transit de Mars en Gémeaux durera jusqu’au début du mois de juin. Opposée au Signe de M. Macron, cette planète indique des tensions dues à des attaques diverses. Il est probable qu’on cherchera à lui nuire pour diminuer sa popularité au moment des élections législatives des 11 et 18 juin. A cette époque, Mars transitera en Cancer où il aura rejoint Jupiter dans le thème du Président dès le 5 juin. Je suppose qu’il n’a pas d’astrologue-conseil autour de lui, mais il serait bon de le prévenir pour qu’il fasse preuve de prudence au cours de la première semaine de juin, pour éviter les incidents de parcours, les accidents et les “coups de poignard” d’un dieu de la guerre (Mars) bien déterminé à en découdre avec celui qu’il considère comme un “traitre” auquel il voue une profonde inimitié. Qui est ce “dieu de la guerre”, ce Mars en puissance ? Vous le découvrirez bientôt. Dans un mois tout au plus, peut-être moins… En attendant, souhaitons bon courage à notre nouveau Président, en espérant qu’il ne soit pas trop manipulé par les géants de la finance qui représentent le vrai pouvoir dans une société encore bien trop concernée par les valeurs matérielles et ce qu’elles représentent en termes de confort et de sécurité éphémères bien sûr, puisque la vie sur Terre l’est de toute façon…

Je vous remercie de votre intérêt pour l’astrologie et pour mon travail et je reste à votre disposition pour toute analyse ou réponses à vos questions. N’hésitez pas à me contacter en cliquant ICI pour visiter la page “services” du site de l’école ABLAS et faire votre choix de la prestation qui vous conviendra le mieux.

Par ailleurs, si cette science vous intéresse et que vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner, profitez-en, formez-vous à l’astrologie. Vous n’imaginez pas à quel point l’apprentissage et l’usage de cette belle science pourraient changer votre vie.