Monday, August 29, 2016

Aide-toi, le Ciel t'aidera...


Nous connaissons tous ce vieil adage, tiré d’une fable de Lafontaine (Le charretier embourbé) elle-même inspirée largement d’une fable d’Esope. En anglais on dit : « God helps those who help themselves », c'est-à-dire : « Dieu aide ceux qui s’aident eux-mêmes ». En chinois on trouve également ce proverbe, ainsi qu’en italien, en espagnol, en corse, en japonais et dans bien d’autres langues. On retrouve en fait ce proverbe un peu dans toutes les régions du monde, avec quelques variantes, comme celle, plus récente, du Président JF Kennedy quand il dit dans l’un de ses discours mémorables : « Don’t ask what your country can do for you, ask what you can do for your country! » C'est-à-dire : « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays ! »

Depuis que je pratique l’astrologie et que je fais des consultations, j’ai constaté à quel point la plupart d’entre nous attendent que les influences cosmiques leur ouvrent les portes, leur permettent de réussir, leur apportent l’amour idéal, leur dévoilent les numéros gagnants du loto et mille autres demandes en tous genres.

Dans le proverbe, le Ciel est la référence. Il englobe les astres qui s’y trouvent. Il est probable qu’Esope ait fait référence à l’astrologie, très pratiquée et reconnue comme science à part entière dans la Grèce antique. Autrement dit, ne demandez pas ce que les astres peuvent faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour que les influences astrales puissent agir comme il se doit.

Quelqu’un m’explique que dans un forum sur Internet, une personne s’est plainte de l’astrologie en écrivant : « ça fait plus de trente ans qu’on me prédit un grand changement et je ne vois toujours rien venir ! ». Effectivement, ça fait long quand on attend… Mais cette personne s’est-elle demandée ce qu’elle avait fait concrètement depuis plus de trente pour favoriser ou imposer ce grand changement ? Sait-elle ce qu’elle entend par « changement » ? Dans quel domaine, de quel ordre, pourquoi et éventuellement comment ce changement pourrait-il survenir ?
Lors d’une consultation pour sa nouvelle Révolution Solaire, une personne m’explique que je lui avais « prédit » un gros coup de chance, mais qu’elle n’a, en fait, rien gagner… Désolé pour elle, j’essaie d’en savoir un peu plus en lui demandant à quoi elle a joué, quand et comment ? Elle me répondit alors sèchement qu’elle n’était pas de ces gens qui jouent et qu’elle n’avait absolument pas misé que quoi ou qui que ce soit dans un but mercantile quelconque ! Cherchez l’erreur…

Cet exemple montre que c’est bien en agissant qu’on obtient ce qu’on attend des astres. Les configurations, parfois excellentes, ne suffisent pas toujours pour produire l’exceptionnel, le merveilleux ou l’extraordinaire qu’on espère plus ou moins secrètement depuis si longtemps.

Agir au bon moment, voilà le secret de la réussite. Au volant d’une voiture, si vous accélérez quand vous arrivez sur un obstacle, un feu rouge ou un stop, vous allez vers les ennuis. L’obstacle, le feu rouge ou le stop sont des éléments concrets que vous allez immédiatement prendre en compte pour adapter votre conduite. Vous n’allez pas attendre que votre voiture freine toute seule ou accélère, prenne un virage ou recule, selon les besoins de la route… Notez que ça va venir. Les véhicules autonomes sont en passe d’être commercialisés. Dans quelques années il ne sera plus nécessaire de passer son permis. Il suffira de s’installer dans l’habitacle, de programmer le voyage et hop ! La voiture fera le reste en toute sécurité… Mais il faudra quand même programmer le voyage. Sinon, vous risquez de vous retrouver n’importe où et surtout là où vous n’aurez pas souhaité aller…

En astrologie le même principe s’applique. L’analyse prévisionnelle est un guide, une météo. Elle permet de savoir que telle période sera favorable et qu’au cours de telle autre il faudra faire preuve de vigilance, de prudence ou de tempérance pour éviter ou mieux s’accommoder du « mauvais temps de la vie ».

Il ne faut donc pas « tout attendre » des influences astrales et s’appuyer sur elles pour alimenter les rêves ou les espoirs. Au contraire, il faut se mettre en accord avec les énergies cosmiques, entrer en communication avec les astres déterminants et agir avec leur symbolisme en tête dans les domaines où les efforts et les objectifs à atteindre sont les plus importants.

Jupiter va entrer en Balance le 9 septembre. Le triangle « infernal » que j’ai évoqué à plusieurs reprises dans mes articles et mes vidéos, va se disloquer. Tout d’un coup, Jupiter et Saturne ne seront plus en désaccord. Jupiter et Neptune non plus. Tout d’un coup une porte de sortie va s’ouvrir. Elle s’ouvrira pour chacun d’entre nous différemment. Chacun d’entre nous aura le choix de prendre cette porte pour découvrir sur quoi elle mène. Certains s’engageront avec enthousiasme et confiance. D’autres, au contraire, n’avanceront pas. Ils attendront que la porte vienne les chercher. Il est probable qu’ils attendront longtemps ! Ceux-là diront, lorsque le transit sera terminé : « Rien n’est arrivé comme prévu, c’est décevant. L’astrologie c’est du pipo ! » Ceux-là n’auront rien compris du principe de cause à effet évoqué tout simplement par le proverbe en titre de cet article : « aide-toi et le Ciel t’aidera… » Je vous laisse le soin de méditer tout en vous préparant au meilleur qui devrait pointer son nez dans quelques jours.

A bientôt pour un autre article sur cette page. Si vous l’avez apprécié, faites-le savoir autour de vous. 

© Roland Legrand 29/08/2016 - http://www.ablas-astrologie.com


Tuesday, August 23, 2016

Conjonction Mars/Saturne, ça va chauffer !


La conjonction Mars/Saturne en Sagittaire devient de plus en plus forte. Elle sera à son apogée le 24 août. Formant un carré avec le signe de la Vierge, où se trouvent Mercure, Vénus et Jupiter, elle est également au carré du signe des Poissons, où se trouvent Neptune et Chiron. Ces astres dans ces deux signes sont également sur l’axe des Nœuds lunaires.

Mars, planète quatorze fois et demie plus rapide que Saturne dans son périple autour du zodiaque, serte de détonateur à l’énergie de Saturne qui tend à bloquer celles de Jupiter et Neptune depuis de longs mois. L’insatisfaction, voire la frustration qui en découle, alimente un malaise et un marasme de plus en plus difficile à supporter.

Il est donc probable que l’arrivée de Mars sur Saturne annonce des réactions fortes envisagées çà et là pour se libérer des liens qui empêchent d’avancer ou pour détruire des obstacles qui empêchent de progresser. Des dérapages en découleront malheureusement dans la vie de ceux dont le thème présente d’importants éléments dans les trois signes concernés. Un effort sera donc absolument nécessaire jusqu’au 9 septembre, lorsque Jupiter changera de signe, disloquant ainsi le triangle Vierge/Sagittaire/Poissons et son effet pernicieux. Il ne faudra pas s’étonner si quelques manifestations notoires d’actes de violence, de révolte ou des manifestations de mécontentement musclées sont rapportés par les médias dans les prochains jours. La météo fera également parlé d’elle, ainsi que de possibles mouvements de la croûte terrestre. En d’autres termes, ça va chauffer !