Friday, May 15, 2015

LE TRANSIT DE MARS EN GÉMEAUX


Mars est entré dans le signe des Gémeaux le 12 mai à 2h41 GMT, soit 4h41, heure française. L’Ascendant pour Paris était en Bélier, signe dont Mars est la planète maîtresse. Le voyage à travers ce signe durera six semaines, jusqu’au 24 juin, lorsque cette planète entrera en Cancer. Dans la carte du ciel ci-contre, on remarque une opposition de Saturne, un carré de la Lune et un carré de Neptune. Saturne indique un blocage, une alternance entre le pour le contre, une hésitation, une frustration et des difficultés pour prendre des décisions ou pour avoir les bons réflexes ou les bonnes réactions. Neptune est source de confusion. Il crée une tendance à agir ou à réagir sur des présomptions, des intuitions ou des pressentiments qui ne sont pas le reflet de la réalité. La Lune augmente l’émotivité et la sensiblerie susceptibles d’inciter à l’action sans fondement concret. Les Gémeaux, les Sagittaires et les Poissons seront principalement concernés...

D’une façon plus globale, Mars en Gémeaux augmente le besoin d’argumenter et de polémiquer. Ce qui ne satisfait pas (Saturne) devient une source d’énergie puissante envisagée pour rompre les liens qui empêchent d’avancer.
Mars en Gémeaux peut produire toutes sortes d’incidents diplomatiques et d’accidents de la route. Dans ce signe mercurien, le messager des dieux délivre des messages guerriers. Alors que Saturne impose des restrictions, Mars veut s’en émanciper. Il en découlera des conflits majeurs entre des partis opposés qui feront tout pour s’imposer l’un contre l’autre sans vergogne. Ceci se remarquera sur le plan politique, tant en France que dans d’autres pays du monde. Cette configuration peut également tirailler la planète dans sa structure interne et produire d’autres séismes comme ceux qui ont été récemment déplorés au Népal. L’influence de Neptune sera plutôt perceptible au niveau de la mer (Neptune en Poissons) d’autant plus que la Lune est à la limite Verseau/Poissons, indiquant des risques de tempêtes ou peut-être même un ras de marée.

Pour la France, la Lune et Neptune en Maison XII laissent supposer quelques affaires louches pouvant nuire à l’image de l’état, comme peut-être une affaire de sexe ou de pédophilie (Saturne en Maison VIII, Lune maîtresse de Maison V, Neptune maître de XII en XII et Mars maître d’Ascendant en II) ou une affaire d’escroquerie financière.

Je voudrais bien trouver quelque chose d’agréable dans cette carte du ciel, mais avouez que c’est difficile. Mars est au trigone du Nœud Nord, ce qui aura une influence bénéfique sur les liens entre Gémeaux et Balances. Cet aspect aidera la France, pays Balance, dans ses rapports avec les pays Gémeaux, tels que le Canada, les Etats-Unis (ascendant Gémeaux) et d’autres que je n’ai plus en mémoire au moment où j’écris ces lignes.

Le message au cours des six prochaines semaines me semble assez clair. Il faudra éviter de réagir trop vite, avant de réfléchir et surtout motivé par l’émotionnel. Si ce conseil s’adresse plus particulièrement aux natifs des Gémeaux, du Sagittaire et des Poissons, les énergies cosmiques en présence affecteront tous les autres signes à différents niveaux. Quel que soit votre thème, vous avez sûrement des éléments et des Maisons dans ces signes. Ils seront affectés. Si Mars transite votre Maison III, il faudra faire preuve de vigilance au volant, dans vos déplacements et dans vos rapports avec l’entourage. S’il transite votre Maison IV, c’est au sein du foyer que des tensions risquent de s’imposer. S’il s’agit de votre Maison VII, ce sera dans le couple ou dans votre façon de gérer le rapport à l’autre. Quelle que soit la Maison concernée, vous devrez en tirer un message unique : “levez le pied !”
Avec Mars les risques de dérapages sont nombreux. Quand son énergie est confrontée à celle de Saturne, un phénomène de rétention s’impose et produit une montée en puissance qui débouche souvent sur une explosion majeure. La vigilance et la tempérance seront donc vos meilleures alliées d’ici au 24 juin, pour tirer parti de la force du dieu de la guerre plutôt que pour en devenir victime...

A vous de jouer et à bientôt pour un autre article sur cette page.


(c) Roland Legrand 15 mai 2015