Tuesday, September 25, 2012

Mars en Sagittaire - Quand passion rime avec confusion


L’entrée de Mars en Sagittaire se produira le 7 octobre à 3h22 GMT (5h22 heure française). Les natifs de ce signe vont traverser une période d’augmentation de leur énergie combative et de leur réactivité. Bien gérée ce sera source de satisfaction, mais un gros effort de réalisme sera nécessaire. En effet, Vénus et Neptune produiront un climat confus et une tendance à s’engager spontanément sans avoir toutes les données nécessaires pour éviter des erreurs fâcheuses…

Deux jours auparavant, le 5 octobre, Saturne sera passé en Scorpion, conjoint à Mercure, au trigone de Neptune et, le 7 octobre, au trigone de  la conjonction Lune/Vesta, sans oublier un sextile de Vénus pour couronner le tout…

Ces configurations bénéfiques devraient servir la cause des natifs du Cancer, de la Vierge, du Scorpion et des Poissons. Selon l’ensemble de leur thème personnel, chacun de ces astres jouera un rôle positif de façon plus ou moins flagrante dans les domaines sensibles autant que de manière tout à fait fortuite. La chance ou la providence seront deux atouts dont ils devront faire bon usage dès qu’ils se présenteront.

Pour les natifs du Sagittaire du premier décan, un effort d’autocontrôle les aidera à éviter quelques incidents de parcours. S’ils ne sont pas sûrs d’eux, s’ils n’ont pas tous les éléments en mains, ils ne devront pas agir. Neptune produira un brouillard dans leurs affaires qu’ils auront du mal à traverser sans encombre. Vénus les incitera à croire par amour ou par désir et à s’engager sans réfléchir aux conséquences. Heureusement, un trigone d’Uranus en Bélier leur permettra de retomber sur le pied et de s’adapter, voire de profiter de belles opportunités.

Les natifs du Bélier, dont la vie est soumise à de profonds changements depuis quelque temps, se sentiront plus aptes à agir ou à prendre position. Une initiative heureuse, au moment de l’entrée de Mars en Sagittaire ou quelques jours plus tard, aura d’excellentes répercussions, dont ils pourront être fiers. Ils devront faire preuve de spontanéité, mais surtout pas d’impulsivité. Accepter de perdre permet souvent de mieux gagner. Certains sacrifices déclencheront, à moyen terme, des « récompenses divines ». Ils n’auront pas « souffert » pour rien !

Les natifs du Taureau devront commencer à s’habituer à des réalités qu’ils ressentiront parfois comme des restrictions, voire des blocages. Mars les rendra plus réactifs sans toutefois leur permettre d’être vraiment organisés et précis dans leur travail et dans leurs actions. Saturne aura une incidence en toile de fond pendant plusieurs années. Les événements de ce début de transit en Scorpion et l’influence mitigée de Mars en Sagittaire seront déterminants et pour certains, pourraient même creuser un sillon qu’ils seront contraints de suivre ensuite, bon gré, mal gré…

Les natifs du Lion et du Verseau seront favorisés par l’influence de Mars, mais également limités par celle de Saturne en Scorpion. Ils seront bien inspirés de prendre des décisions concrètes au cours des six semaines environ que passera Mars en Sagittaire, car elles leur permettront peut-être d’atténuer l’effet de frein d’un Saturne qui restera près de trois ans en désaccord plus ou moins flagrant avec leurs intérêts dans différents domaines, selon le thème de chacun. Une baisse d’intensité physique et des soucis de santé, par exemple, ne sont pas impossibles…

Les Gémeaux seront échauffés par Mars opposé à leur signe, où Jupiter s’est installé depuis juin. Cette combinaison puissante les rendra souvent impulsifs, trop enthousiastes et optimistes, au point de s’engager officiellement au-delà de leurs moyens et sans aucune garantie de succès. De lourdes pertes pourraient en découler, sans oublier les risques d’incidents en tout genre ou même d’accident. Sachant que Saturne va les « lâcher » en entrant en Scorpion, il ne pourront plus compter que sur Uranus pour s’adapter autant que possible ou pour faire quelque pirouette adroite afin de se sortir d’un embarras dont ils seront souvent responsables. La prudence et la maîtrise de soi seront donc vraiment conseillées…

D’une façon plus générale, le carré Mars/Neptune et l’opposition Mars/Jupiter indiquent une période de turbulence sociale de part le monde. La religion (Jupiter et Neptune) sera au cœur des débats et des conflits. Des soulèvements, des exactions, des manifestations et même des guerres pourraient éclater au nom d’un dieu à qui l’on donne trop souvent la parole sans connaître objectivement SA véritable volonté. Les êtres humains s’entretuent depuis la nuit des temps. Sur ce plan, on peut dire qu’il n’a fait aucun progrès... Les religions n’arrangent malheureusement souvent rien quand elles sont vécues en oubliant les principes de tolérance et de pardon. « Pardonnez-les, mon Père, ils ne savent pas ce qu’ils font… » Neptune en Poissons annonce quatorze années d’augmentation progressive de l’élément spirituel dans lequel tout être baigne depuis sa naissance et bien au-delà de sa mort. Quelle que soit notre religion et nos croyances, c’est bien cette énergie totale qui l’emportera un jour ou l’autre…

A bientôt pour un autre article sur cette page
© R. LEGRAND 19/09/2012
Merci de ne pas diffuser mes écrits sans mon autorisation. Ils sont protégés par la loi sur le copyright

Wednesday, September 19, 2012

La musique et moi


Depuis toujours, la musique m’accompagne et j’ai même traversé une longue période de vie durant laquelle j’ai composé de nombreuses chansons. En utilisant un magnétophone « vintage » multipiste, le jour de la St Roland (J) le 15/09/2012, j’ai conçu un arrangement sur une chanson très populaire de Léonard Cohen (Suzanne). Je l’ai mise en ligne sur Youtube et je vous propose de l’écouter si le cœur (et l’oreille !) vous en dit :

NOTEZ :

A partir de lundi 17, je reprends les analyses astrologiques. Si vous souhaitez passer commande, utilisez l’un ou l’autre des liens proposés en haut de cette page.


CHIRON ET VESTA EN ASTROLOGIE

Je vous rappelle également que je serai à Roquemaure, près d’Avignon, dimanche 23 pour un séminaire sur l’influence de Chiron et Vesta en astrologie. Je serai heureux de vous y revoir ou de vous rencontrer.
Pour vous inscrire ou pour toute information concernant cet atelier important, contactez Martine Di-Cintio directement par email. Elle vous donnera tous les renseignements nécessaires. Son email est martine.di-cintion@wanadoo.fr ou visitez le site de son association « l’écho des planètes » http://edp.reducmiz.com/wordpress/

Saturday, September 15, 2012

Retour de Chiron, retour de bâton ?



Chiron est un astéroïde, ou plutôt, selon les résultats des observations astronomiques, un résidu de comète prisonnier des champs magnétique de Saturne et d’Uranus, entre lesquels il orbite autour du Soleil en près de 51 ans. Voyez cette page Internet intéressante à son sujet : 

http://www.astrosurf.com/d_bergeron/astronomie/Bibliotheque/Chiron/chiron.htm


En astrologie, Chiron est arrivé pendant la période « New Age », puisqu’il a été découvert en 1977 par l’astronome Charles Kowal. C’est d’ailleurs en 1977 que je suis devenu astrologue professionnel ou plutôt semi-professionnel, puisque j’exerçais un autre métier, plus alimentaire, en parallèle.

En astrologie, Chiron a rapidement été associé à la santé et au karma. Il serait représentatif dans un thème d’un « résidu karmique » rapporté d’une vie antérieure, au cours de laquelle on n’aurait pas suffisamment pris conscience de sa santé ou on aurait souffert d’une pathologie lourde dont on rapporterait inconsciemment quelques séquelles…

Dans la mythologie, comme cette image le montre, Chiron était l’un de ces nombreux centaures, créatures mi-homme, mi-cheval, monstres sanguinaires qui peuplaient l’Olympe et donnaient beaucoup de fil à retordre aux dieux de cette période mouvementée de la vie céleste… Chiron était cependant une exception, car il était bon. Il se mit d’ailleurs du côté des dieux pour combattre ses propres congénères avec une efficacité issue de sa connaissance innée des créatures auxquelles il appartenait et d’une quête incessante de connaissances et de perfection dans l’art de la chasse, de la guerre et du combat, sans oublier la médecine et les arts en général, surtout la musique. Un être à mi-chemin entre l’homme et l’animal, mais pour le moins très évolué, il faut l’admettre…

L’aspect santé est celui que je retiendrai aujourd’hui. Chiron fut blessé par mégarde par Héraclès, son allié (c’est ce qu’on appelle de nos jours un « friendly fire ») ne put soigner sa blessure et finit, du fait de la souffrance horrible qu’il endurait, par échanger son immortalité (hé oui, il était immortel !) avec Prométhée http://fr.wikipedia.org/wiki/Prom%C3%A9th%C3%A9e afin de mourir pour apaiser ses souffrances.

Le temps de révolution de Chiron étant de 50,7 ans, et sachant qu’à cet âge il est fréquent de voir apparaître des pathologies lourdes ou des maladies chroniques, l’idée m’est venue d’associer le retour de Chiron sur sa position initiale dans un thème à l’émergence de troubles physiologiques en rapport avec les fonctions et/ou organes représentés par le signe où cet astre se trouvaient au moment de la naissance.

Dans la majorité des thèmes astraux, Chiron est opposé à Uranus. C’est compréhensible d’un point de vue astronomique puisque de notre point de vue sur Terre, ces deux astres sont alignés. On ne peut donc pas se baser sur cet aspect pour en déduire quoi que ce soit de précis au sujet de la santé ; sauf si d’autres astres ou éléments sont conjoints à Uranus ou à Chiron. Par contre, toutes les autres configurations sont utiles pour obtenir une information au sujet du « terrain » et des prédispositions pathologiques, qui peuvent être karmiques, génétiques ou acquises au fil des ans par le mode et l’hygiène de vie à différents niveaux.

Ainsi, une personne qui fume, par exemple, depuis l’adolescence, risque de connaître un « retour de bâton » lors du retour de Chiron, vers la cinquantaine. Il en va de même des personnes qui boivent, qui se droguent, qui mangent trop ou pas assez, qui négligent leur hygiène corporelle, qui se laissent aller, qui ne font pas assez d’exercice, qui souffrent d’une insuffisance cardiaque, respiratoire, intestinale ou autre depuis toujours, et toutes sortes d’autres cas qu’il est inutile d’énumérer ici.

Dans un premier temps, il est important de déterminer dans le thème astral la façon dont Chiron agit et continuera d’agir tout au long de la vie. Sans aller jusqu’à dire que cet astre « mort » a une quelconque énergie qui lui est propre, je pense qu’il émet par réflexion, la combinaison de celles de Saturne et d’Uranus, avec l’aspect perturbateur latent dont ce « mélange savant » est capable quand on connaît l’influence respective de ces deux astres majeurs…

Partons du principe qu’un être humain est capable de vivre bien au-delà d’un siècle. Sans aucune pollution et en respectant à la lettre ce dont l’organisme a besoin pour être en pleine forme, sauf accident, certains scientifiques pensent que nous pourrions vivre plus de cent cinquante ans… Il y a de plus en plus de centenaires. J’en connais personnellement. Souvent, ils sont en vie grâce à la médecine et aux nombreux médicaments qu’ils prennent pour compenser des manques et autres défauts de fonctionnements. J’en connais cependant qui ne sont absolument pas soumis à ce régime allopathique. Ils ont simplement une bonne santé générale et ne se surmènent pas.

La majorité des pathologies lourdes (cancers et maladies dégénératives) se déclarent à la cinquantaine. Si elles sont reliées à l’effet du retour de Chiron, il faut donc absolument prendre en compte la position de cet astre dans un thème afin de contrer son influence de base pour qu’elle ne soit pas à l’origine d’un drame alors qu’on est encore jeune et qu’on peut espérer, d’après les statistiques, vivre encore une bonne trentaine d’années sans trop d’encombres… Pour éviter le retour de bâton, soyons donc à l’écoute de notre corps et de notre esprit, faisons preuve d’intelligence et de sensibilité pour prendre les dispositions qui s’imposent en vue de rester en pleine forme aussi longtemps que possible. Cela nous évitera aussi de faire du mal à ceux qui nous aiment et nous contribueront progressivement à la diminution du trou de la sécurité sociale J… Par ailleurs, nous pourrons être actifs et profiter de la vie plus longtemps, sans avoir à ingurgiter toutes sortes de médicaments pour rester en vie.

Hormis les exceptions, qui tendent à confirmer la plupart des règles, malgré des imperfections parfois génétiques ou parfois karmiques, l’organisme est particulièrement résistant et capable de survivre à bien des agressions (virales, microbiennes, physiques, environnementales, électromagnétiques, radioactives, etc.). Faisons donc en sorte de ne pas en rajouter trop par un mode de vie dont on refuse souvent de prendre conscience ouvertement par fierté mal placée ou parce que l’on se croit plus fort que les autres. A méditer…

A bientôt pour un autre article.

Monday, September 3, 2012

Mars, le détonateur


Mars, déclencheur d’énergie
Rencontres successives avec les astres lents

Alors que le robot spatial « Curiosity » vient de se poser sur Mars pour l’explorer et vérifier l’éventuel présence de traces de vie passée, je me dis qu’il serait utile d’envisager l’interprétation des différentes conjonctions que cette planète produira au cours des mois à venir avec Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Si ces phénomènes concernent plus particulièrement les natifs des signes où ces conjonctions se produiront, l’ensemble du zodiaque en subira plus ou moins les conséquences, à différents niveaux et de façon diverses, selon le thème astral de chacun. Voyons tout d’abord la première de ces quatre grandes conjonctions…

Le 15 août, Mars passera entre la Terre et Saturne, occultant ainsi provisoirement l’énergie du « seigneur des anneaux » et son emprise sur les natifs de la Balance et du Bélier, souvent confrontés à des blocages et autres frustrations depuis plus de deux ans. Mars pourrait jouer le rôle de libérateur en coupant les liens qui empêchent d’avancer. Il est probable que de nombreux natifs de ces deux signes, et plus particulièrement ceux du troisième décan, se sentent tout à coup l’âme guerrière au point de réagir violemment pour s’imposer dans un secteur qui leur pose problème depuis trop longtemps. Mais attention ! Cette décharge énergétique pourrait être difficile à maîtriser. Il en découlerait alors plus de casse que de bienfait. Il faudra donc faire un effort d’autocontrôle afin de tirer parti de ce regain de combativité sans risquer d’incident diplomatique majeur, voire d’accident fâcheux.

Ce jour-là, la Lune en Cancer formera un carré avec cette conjonction, produisant une perturbation météorologique soudaine dans les pays, villes et régions du monde placés sous l’un ou l’autre de ces deux signes, Balance et Cancer, tels que l’Afrique, l’Amérique, l’Autriche, la Chine, la France, la Hollande, le Vietnam, Madagascar, la Touraine, Amsterdam, Berne, Genève, Alger, Anvers, ou même Vincennes*, pour n’en citer qu’une partie.

Des perturbations se remarqueront également chez les natifs du Capricorne, signe opposé au Cancer. Sachant que Pluton agit sur le Capricorne depuis 2009 et qu’il sera opposé à Vénus en Cancer, aspect perturbateur augmenté par le carré d’Uranus en Bélier, il est probable que de profondes remises en question et d’importants changements se produisent dans la vie des personnes nées sous l’un ou l’autre de ces quatre signes (Bélier, Cancer, Balance et capricorne). L’intensité et la profondeur des remises en question dépendront du thème de chacun autant que du libre-arbitre mis au service des événements et situations afin de les gérer le mieux possible…

Les signes les plus favorisés, Gémeaux et Verseau, grâce aux trigones formés avec cette conjonction, tireront leur épingle du jeu en faisant preuve de dynamisme et d’à-propos autant que de réalisme dans leurs entreprises et dans les situations. Une décision ou une opportunité saisie ce jour-là pourrait avoir d’heureuses répercussions à long terme. Ils seront donc bien inspirés d’agir spontanément, pour profiter d’une opportunité soudaine ou pour s’affirmer dans un domaine où certains efforts auront été fournis depuis quelque temps. Saturne représente les résultats du travail, la récolte après avoir semé et entretenu le terrain dans lequel pourront mûrir les fruits escomptés. Certains natifs de la Balance connaîtront ce dénouement aussi, surtout s’ils acceptent et intègrent les changements et remises en question que la vie leur impose depuis quelque temps, bon gré, mal gré. Ne pas se considérer victime de son destin permet de rester aux commandes de son véhicule existentiel et acteur de sa vie.

Lion et Sagittaire seront plutôt favorisés aussi, mais de façon plus diffuse et très différemment les uns des autres, selon la teneur générale de leur thème natal. Ce sera par exemple différent pour un Lion ou un Sagittaire Ascendant Balance, Cancer, Bélier ou Capricorne. Différent aussi pour n’importe quel autre signe du zodiaque si des éléments importants de son thème situés dans l’un ou l’autre ou plusieurs de ces quatre signes sont touchés par Saturne, Uranus, Pluton et Mars. Taureau et Poissons devraient rester neutres, voire protégés par la présence de Vénus et de la Lune en Cancer. Là encore, l’analyse personnalisée fournira des informations plus précises sur l’impact de la conjonction Mars/Saturne dans leur vie. Il est par exemple possible, par l’effet du quinconce, qu’une décision à prendre soit retardée volontairement ou qu’une ambiguïté empêche de prendre clairement position ou de profiter d’une opportunité.

Quel que soit notre signe, cependant, le passage de Mars à la conjonction de Saturne nous rendra globalement plus intenses. Cela se remarquera non seulement le 15 août, jour de la conjonction exacte, mais au cours des cinq ou six jours qui précèderont et suivront cette conjonction. La Nouvelle Lune du 17 août, par exemple, pourrait jouer un rôle subtil dans le déclenchement de l’énergie de la conjonction Mars/Saturne. Si elle s’avère intéressante pour les natifs du Lion, directement concernés puisque la Nouvelle Lune se produira dans ce signe, elle le sera aussi pour le Bélier et le Sagittaire, la Balance et les Gémeaux, apaisant les irritations pour certains et amplifiant les bienfaits pour les autres, selon ce qui est écrit dans les paragraphes précédents.

Je pense que de grands moments sont prévisibles. La semaine du 15 au 22 août sera marquée par des événements ou phénomènes terrestres et sociaux importants. Prenez note de cet article si votre situation actuelle nécessite certaines dispositions dans les prochains jours. Il est probable que les faits qui surviendront pendant cette semaine intense sur le plan des énergies cosmiques, aient des répercussions lors de la prochaine conjonction de Mars avec un astre lent autour du zodiaque. Elle se produira avec Pluton en Capricorne à la fin du mois novembre et je ne manquerai pas de rédiger un article à ce sujet avant cette date, car je suis sûr qu’elle fera parler d’elle...

En attendant, je vous souhaite un agréable mois d’août et de bonnes vacances, si vous avez la chance d’en prendre. Pour ma part, je serai au bureau jusque vers le 20, puis je m’accorderai une semaine de repos en famille, avant de reprendre mon travail, car dès le mois de septembre je commencerai la réalisation des vidéos de prévisions pour l’année 2013 qui ne manqueront pas d’intérêt, je vous le confirme…

A bientôt pour un autre article.

Roland Legrand
* d’après le livre d’Hadès : « Manuel complet d’astrologie mondiale »