Saturday, July 28, 2012

Amy Winehouse, un an déjà...


Amy Whinehouse
14 septembre 1983 – 23 juillet 2011


Il y a un an, une jeune chanteuse de blues à la voix puissante et profonde disparaissait soudainement d’une overdose de souffrance intérieure qui n’eut jamais d’autres compagnes que la drogue et l’alcool pour noyer un manque profond, une solitude morale que, ni le succès, ni l’amour de ses fans, ne réussirent jamais à compenser vraiment. Vite oubliée par la plupart d’entre nous, son souvenir restera cependant gravé dans la mémoire de ceux qui furent touchés, au-delà de sa musique, par son être tout entier et par cette mélancolie dont ils se feront l’écho silencieux très longtemps…

Vous allez me dire que mes goûts personnels n’ont pas à entrer en ligne de compte dans l’analyse d’un thème astral, mais j’appréciais Amy Winehouse depuis la première chanson entendue sur les ondes. Elle me rappelait Nina Simone. Sa voix rauque et puissante et les arrangements rétros très dépouillés mais parfaitement adaptés et complices des performances vocales de la chanteuse, me séduisirent immédiatement. Je suis musicien à mes heures et j’ai grandi avec l’histoire du rock et du blues que j’ai joué et dont je me suis imprégné très jeune, puisque j’ai reçu en cadeau d’anniversaire de la part de mon frère aîné, ma première guitare à l’âge de treize ans…

Amy était Vierge Ascendant Gémeaux, avec une conjonction Vénus/Mars en Lion, au sextile de l’Ascendant, et au trigone de la conjonction Lune/Neptune en Sagittaire/Capricorne. Cette configuration puissante symbolise l’ardeur, la passion et la créativité, ainsi que la sensibilité aux vibrations et, bien sûr, à la musique. Son talent est essentiellement représenté par cette configuration et je suis persuadé que toutes les personnes nées le même jour qu’Amy et à peu près à la même heure, présentant donc la même configuration, ont un talent particulier et remarquable.

Mon fils aîné, par exemple, né à quelques jours d’intervalle, le 6 septembre 1983, est particulièrement doué pour le dessin, talent qu’il a su adapté à l’ère de l’informatique en devenant « modeleur 3D » pour des gens comme James Cameron, George Miller ou Peter Jackson, dans des films comme Happy Feet, Avatar, Tintin et d’autres production majeures. Voyez son blog pour plus d’infos (si vous lisez l’anglais, car il s’exprime essentiellement dans la langue de Shakespeare et vit en ce moment à Londres, où il gère tout un département dans une maison de production créé par James Cameron.) http://www.slegrand.blogspot.fr Simon a la Lune en Vierge et un Ascendant Taureau, qui le structurent et lui permettent de garder les pieds sur terre, même s’il a souvent la tête dans les nuages (Carré Mercure-Neptune)…

Avec la Lune au tout début du Capricorne, Amy aurait dû avoir un bon contrôle de ses émotions, mais la conjonction de Neptune la rendait trop perméable aux énergies environnantes et aux influences extérieures. Son malaise existentiel est également représenté dans son thème par la fausse conjonction Saturne/Pluton sur la pointe de la Maison VI (le travail et la santé). Bien que Pluton soit au sextile de la conjonction Lune/Neptune et au trigone de Vesta, l’effet sur la Maison VI est révélateur d’un besoin constant de remise en question en vue d’améliorer la qualité du travail et des réalisations. Ceci produisit une fatigue morale dérivée d’une insatisfaction perpétuelle, face à l’immensité et à la diversité de l’univers artistique dans lequel elle baignait.

La réussite sociale ne fut pas un atout pour Amy (Jupiter en Maison VI, conjoint à Uranus et opposé à Chiron) car elle fut rapide et placée sous le signe de l’originalité et de la marginalité (Uranus) qui rendirent la jeune chanteuse littéralement « malade » (Chiron) jusqu’au point de non-retour.

Le 23 juillet 2011, Mars passait à la conjonction du Nœud Sud en Gémeaux, sur le Nœud Nord d’Amy, au carré de la conjonction Soleil/Mercure et opposé à la conjonction Lune/Neptune dans son thème. Neptune venait de faire son entrée pour un séjour de quelques mois en Poissons, à l’opposé donc du signe solaire d’Amy, accentuant le trouble et la confusion dans sa vie professionnelle (MC) et familiale (Maison IV) avec des répercussions dans sa vie sociale (Neptune est maître de Maison XI) et des ramifications sentimentales, par opposition à la Maison V).

La Lune jouant souvent le rôle de « détonateur » des grands événements dont l’énergie est produite par des transits beaucoup plus lents, son passage en Taureau ce jour-là était directement opposé à la conjonction Saturne/Pluton évoquée plus haut, rejoignant Jupiter qui faisait de même depuis le début du mois de juin, produisant « l’excès » avec des répercussions sur la santé et le travail d’Amy (Maison VI en Taureau). Le malaise latent, représenté par la conjonction Saturne/Pluton/Maison XII a donc pris un essor considérable dès l’entrée de Jupiter en Taureau. L’exaltation du malaise moral ainsi produite s’est soldée par une overdose fatale lorsque la Lune est entrée en Taureau, vers 6 heures du matin le jour du décès.

Je n’ai pas fait de recherches particulières pour obtenir des informations sur l’heure présumée de la mort d’Amy, mais je sais qu’elle a été découverte à 17h. Connaissant aussi le rôle de l’Ascendant du jour dans ce genre d’événement, son passage à 4° Sagittaire ce jour-là s’est justement produit à 17h, sur la conjonction Jupiter/Uranus natale, opposé à Chiron. Il est également probable que le passage de l’Ascendant sur la conjonction Saturne/Pluton ait été marquant. Il s’est produit environ trois heures plus tôt, vers 14h. Il pourrait être représentatif du moment fatidique. On ne sait pas combien de temps a pu durer l’agonie de la jeune femme. Le temps je suppose, que l’overdose de chagrin mélangé à quelque narcotique et à l’alcool tire les forces vitales vers l’autre monde, où elles résident depuis, en attente, je l’espère, d’une réincarnation plus heureuse et suffisamment longue pour tirer meilleur parti de tous les talents dont son nouvel être sera investi.

En attendant ce jour, « paix à ton âme, Amy… »


A bientôt pour un autre article.

Thursday, July 19, 2012

Neptune en Poissons


Neptune en Poissons
14 ans de déluge et d’inondations…

Voilà un moment que j’envisageais d’écrire quelque chose à propos de l’entrée de Neptune en Poissons. C’est un phénomène unique de mémoire d’humain, étant donné sa rareté (tous les 165 ans environ). Neptune est « maître » de ce signe, c'est-à-dire que son influence, tous comme celle du Soleil en Lion, signe d’été dans l’hémisphère nord) est en position de force. Neptune, dieu de la mer, revient dans son « royaume aquatique », déclenchant une modification majeure de l’énergie terrestre en rapport avec l’élément EAU. Il est donc probable que l’ambiance générale soit beaucoup plus humide pendant la durée de ce transit, soit environ quatorze ans…

Plus des deux tiers de la France furent touchés par le mauvais temps depuis février et on se souvient des perturbations à répétition en juin et pendant la première quinzaine de juillet. Nous abordons maintenant la seconde avec le retour provisoire de l’anticyclone tant attendu pendant cette période estivale. Souhaitons qu’il reste quelques semaines pour permettre au soleil de nous régénérer en vitamine D !

Alors que l’an passé, la sécheresse était déplorée un peu partout en France et de par le monde, depuis le mois de février, lorsque des vagues de froid inhabituelles se sont abattues sur l’Europe, le taux d’hygrométrie a quelque peu augmenté. Moi qui réside actuellement à la campagne, ma fenêtre de bureau donne sur un champ de blé. Au printemps, son propriétaire a installer une structure d’arrosage géante (charmant atout pour le paysage ! J) qui reste depuis totalement inutilisée. On imagine l’investissement et ses répercussions sur le prix des récoltes).

On sait aussi que depuis quelques jours la Chine et le Japon sont touchés par de violentes inondations, glissements de terrains et autres dévastations produites par des pluies diluviennes incessantes depuis plusieurs semaines.

Neptune aura donc tendance à tirailler l’énergie terrestre avec de multiples répercussions étranges et inhabituelles en rapport avec l’eau, la mer, les océans, les tempêtes, la pluie, les inondations et tout le reste. On notera également des contaminations bactériennes par l’eau, tant celle du robinet que celle de certaines nappes phréatiques, de cours d’eau ou des océans.

Neptune représente aussi l’élément gazeux, dont l’eau (H²O) est un dérivé et peut-être des innovations majeures en matière d’énergie alternative. Je me suis toujours demandé pourquoi personne ne faisait de recherches sur l’élaboration d’un système qui permettrait d’extraire de l’eau les atomes d’hydrogène nécessaires à la propulsion des véhicules du futur. Le moteur à l’hydrogène existe déjà… Peut-être parce que l’eau qui tombe du ciel est gratuite ! Imaginez la catastrophe financière pour tous ces magnats du pétrole qui font de leur mieux pour continuer de polluer la Terre sans autres soucis que les dividendes qu’ils partagent avec leurs actionnaires…

Neptune représente aussi le pétrole en astrologie. Son histoire, d’un point de vue industriel, a commencé lorsque Neptune transitait dans ce signe, vers 1850. Finira-t-elle pendant ce nouveau passage en Poissons ? Après tout, les grands cycles d’évolution et de destruction des acquis terrestres sont souvent liés à des mouvements cosmiques majeurs, surtout ceux des planètes dites « lentes », de Saturne à Pluton.

Neptune représente aussi la connexion entre la Terre et le Ciel, d’un point de vue religieux ou plutôt, spirituel. A partir du 5 octobre cette année, Saturne passera en Scorpion, se plaçant ainsi au trigone de Neptune. Plus tard, fin juin/début juillet 2013, Jupiter passera en Cancer, se plaçant ainsi au trigone de Saturne et de Neptune. La formation de ce grand triangle d’Eau pourrait être extrêmement favorable à l’énergie positive de la planète Terre. La réalisation des plus beaux rêves sera tout à coup possible pour nombre d’entre nous, et plus particulièrement peut-être, les natifs de ces trois signes d’Eau.

Neptune, c’est le lien entre Dieu et vous. Quand j’écris « Dieu » je pense « âme » ou « esprit » ou « conscience ». La réalité et les efforts qu’elle suscite pour l’assumer, est représentée par Saturne. Le rêve ou l’idéal qu’on souhaite atteindre, est représenté par Neptune. L’évolution, l’enthousiasme, la chance et l’approche positive des choses de la vie, sont représentés par Jupiter. Il est donc probable que la période de transit de cette planète en Cancer, de juillet 2013 à juillet 2014, soit marquée par des réalisations majeures, des découvertes de haut niveau d’utilité pour le genre humain, et une évolution des mœurs et des mentalités qui rapprochera les gens de toutes sensibilités et de toutes tendances, religieuses, philosophique, intellectuelles et autres. Nous vivrons donc vraisemblablement une année dans l’euphorie et le bien-être, dont certains abuseront sans aucun doute, mais dont beaucoup d’autres se nourriront pour changer profondément leur mode vie afin de progresser vers une forme de bonheur inconnue jusqu’alors et chérie jusqu’à leur dernier jour…

C’est beau, non ? Belle perspective en effet, mais il ne faut jamais oublier que, par définition, un transit est quelque chose qui passe. En profiter tant que cela dure, c’est bien, mais faire en sorte d’en tirer un enseignement qui permettra ensuite de mieux gérer les périodes moins fastes, sera plus utile et agréable à long terme. Nous assisterons à une reprise économique générale, avec un taux de croissance inattendu et une envolée des cours de la bourse qui inciteront les spéculateurs à spéculer davantage, enivrés par l’apparente reprise des marchés. Entre juillet 2013 et juillet 2014, il faudra au contraire rester vigilent et sobre, pour utiliser les énergies combinées de Jupiter, de Saturne et de Neptune, avec le maximum d’efficacité, dans le souci de partage et de don de soi, plutôt qu’en faisant preuve d’égoïsme et d’opportunisme indécents. Car sur Terre, il faut bien le constater, tout finit par se payer…


A bientôt pour un autre article sur ce blog. Pour me contacter, visitez le site de l'école ABLAS : http://www.ablas-astrology.com 


Saturday, July 14, 2012

Mars en Balance


Mars en Balance
Quand la guerre et la diplomatie se rencontrent

Le 3 juillet à 12h33 GMT, Mars est entré en Balance, après avoir passé près de huit mois dans le signe de la Vierge. La tension va retomber rapidement pour les natifs de ce signe, certains ayant été plutôt « malmenés » depuis novembre 2011… La Balance est le symbole de la justice, alors que Mars est le dieu mythologique de la guerre. Il est probable que l’association des deux énergies produise des troubles divers dans la vie privée et dans les relations intimes de nombreux natifs de la Balance, dont l’astre maître de leur signe opposé excitera leurs ardeurs, leurs passions et leur énergie combative au point de réveiller ponctuellement le Bélier qui sommeille en toute Balance « digne de ce nom »… Cela ira des éclats de voix au disputes mémorables, sans oublier les prises de risques inutiles, les réactions impulsives et les incidents (ou accidents) que ce genre de comportement produit chez des personnes qui n’ont pas foncièrement pour habitude d’être agressives, violentes ou simplement trop réactives…

Le transit durera jusqu’au 23 août, quand Mars passera en Scorpion, à 15h25 GMT. D’ici là, il est probable que la France, pays Balance, se sente une âme guerrière par la voix de son président qui semble avoir envie d’affronter le pouvoir syrien et d’en découdre avec son leader intransigeant et « sanguinaire ». La complexité de ce conflit échappe à l’homme ordinaire qui prend souvent parti d’après ce que lui raconte des médias en mal de sensationnel et d’audimat. Si Mars s’en mêle, le conflit pourrait prendre de l’ampleur et entraîner les pays européens dans des dépenses d’énergie et d’argent qui n’auront pas le meilleur effet sur leur stabilité (Balance) économique et sociale. Mars rend agressif, réactif et défensif, ce qui n’est pas compatible avec la diplomatie que représente la Balance. Ne nous étonnons donc pas de voir la France et l’Allemagne et/ou l’Angleterre peut-être (pays Bélier et Ascendant Bélier = Mars) s’impliquer aussi dans ce bras de fer avec la Syrie. Un coup d’état le 13 novembre 1970 a permis à l’actuel président de prendre la tête du pays, ainsi soumis à l’influence du Scorpion, en vigueur à cette époque de l’année. L’entrée de Saturne dans ce signe, début octobre, aura probablement raison du régime en place. Souhaitons que l’avenir de ce pays ne ressemble pas trop à la débâcle Libyenne, dont on ne parle plus parce qu’elle « gêne », mais qui est bien réelle dans un pays maintenant en prise avec des divisions majeures qui nuisent à l’établissement d’un ordre politique et social tel qu’on l’imaginait possible avant l’issue du conflit contre le Colonel Kadhafi...
Text Box:  

 

Sachant que Mars en Balance est opposé à Uranus en Bélier et au carré de Pluton en Capricorne, le mélange explosif de ces trois énergies pourrait se manifester de façon puissante lorsque Mars rejoindra Saturne en Balance, le 15 août. En effet, si la fonction de Saturne est de bloquer, tant l’énergie d’Uranus par opposition, que celle de Pluton par quadrature, il est possible de Mars serve de détonateur à une situation explosive qui ne demande qu’une étincelle pour s’exprimer…

L’incidence sur la météo de par le monde, sur les mouvements de la croûte terrestre ou sur toute autre forme de « catastrophe naturelle », se remarquera également dans les comportements humains, dont certains se rendront coupables d’exactions de nature à faire « frémir dans les chaumières ». Par ailleurs, tout agresseur et toute catastrophe ayant ses victimes, il est probables que nombre d’entre elles appartiennent à l’un ou l’autre des signes concernés : Balance, Capricorne ou Bélier, sans oublier le Cancer qui reçoit par opposition et quadratures toutes ces influences cosmiques contradictoires.

Les passages de la Lune sur les points sensibles, qui ne sont autres que les astres mentionnés plus haut, seront probablement témoins d’événements soudains en rapport avec ce qui vient d’être développé. Voici les dates concernées :

-    le 10 et le 11 juillet (passage de la Lune en Bélier, où se trouve Uranus)
-    le 24 et le 25 juillet (passage de la Lune en Balance, où se trouvent Mars et Saturne)
-    le 31 juillet et le 1er août (passage de la Lune en Capricorne, où se trouve Pluton)
-    le 6 et le 7 août (nouveau passage de la Lune en Bélier)
-    le 21 et le 22 août (nouveau passage de la Lune en Balance)

Par ailleurs, la Nouvelle Lune du 19 juillet à 4h25 GMT aura lieu à environ 27° du Cancer. Voilà un autre moment fort, sachant que ce phénomène est souvent déclencheur d’événements terrestres divers (orages, tempêtes, séismes, fortes marées, etc.) lorsqu’il se produit près de points sensibles autour du zodiaque en fonction des transits planétaires en cours.

Une autre Nouvelle Lune aura lieu en Lion le 17 août, avant l’entrée de Mars en Scorpion, mais je ne pense pas qu’elle ait un impact aussi perturbateur qu’en Cancer, car notre satellite naturel et le Soleil seront en harmonie avec les signes dans lesquels Mars, Saturne et Uranus auront tendance à se tirailler. Il en sera de même pour la Pleine Lune du 2 août, puisqu’elle se produira en Lion, avec un Soleil en Verseau, également en harmonie avec les signes du Bélier et de la Balance.

Selon le thème de chacun, des précautions devront être prises pendant cette périodes (environ six semaines) afin d’éviter les dérapages, les erreurs divers, les incidents de parcours ou même les accidents. « Lever le pied » sera le meilleur moyen d’éviter les embûches et la casse qui en découlerait. Quel que soit votre signe et votre ascendant, vous avez peut-être des éléments astrologiques importants dans l’un des signes évoqués dans cet article. Les liens entre les maisons astrologiques concernées et certains domaines de votre vie devront être établis pour déterminer comment ces énergies pourraient vous affecter. Le libre-arbitre vous permettra ensuite de mieux gérer ou de mieux profiter car, finalement, si Mars, Saturne, Uranus et Pluton se « mangent le nez » cela peut, malgré tout, servir la cause de certains d’entre nous. Fort heureusement d’ailleurs, nombreux sont ceux qui, pendant cette période, profiteront pleinement des bonnes choses de la vie…

Si vous souhaitez approfondit ou obtenir une analyse astrologique détaillée, n’hésitez pas à me contacter en cliquant sur l’un des liens ci-dessous.

Je vous remercie de votre confiance et de votre intérêt pour mon travail.

Roland Legrand

Sunday, July 8, 2012

Le nouveau livre de Roland Legrand


Chiron et vesta en astrologie
Par Roland Legrand
Editions Pardès – juillet 2012

Enfin sur le point de paraître, après un remaniement du manuscrit et toutes sortes de séances de relecture et de corrections, mon « dernier né », Chiron et Vesta en Astrologie est maintenant disponible. Si vous souhaitez passer commande et réservé un ou plusieurs exemplaires, cliquez sur ce lien http://www.ablas-astrology.com/chironetvesta.htm Il vous sera possible de demander un exemplaire dédicacé à votre nom ou au nom de la personne à qui vous envisagerez de l’offrir.

L’idée de ce livre m’est venue il y a quelques années, alors que j’utilisais déjà depuis longtemps ces deux astéroïdes dans mes interprétations de thèmes. Qu’il s’agisse du natal ou de la révolution solaire, des transits ou des synastries, Chiron et Vesta occupent une place de choix dans mon travail quotidien.

Au risque de faire rugir les « puristes » et autres astrologues traditionnels, j’ai accordé à Chiron la maîtrise de la Vierge et à Vesta celle de la Balance. Pourquoi ? Je vais tout vous expliquer, car ce n’est pas écrit dans le livre, souhaitant rester quand aussi « rationnel que possible »…

Depuis le milieu des années soixante dix, suite à la lecture d’un livre de Robert Monroe (Voyages Hors du Corps) je me suis adonné à la pratique du « voyage astral » - Au passage, je signale que mon livre sur le sujet sera prochainement publié aux éditions pardès – pour faire des expériences qui m’ont permis de vérifier que nous n’étions pas que les résidents résigné d’un corps physique, mais qu’au contraire nous pouvions le laisser de côté provisoirement pour se promener « dans l’astral » et faire toutes sortes d’expériences magiques… Bon, certains, je sais, vont me prendre pour un fou, mais qu’importe ! Après tout, j’ai toujours pensé qu’une vie sans folie ne valait pas vraiment la peine d’être vécue…

Ces expériences m’ont entre autre permis de faire des « rencontres ». Souvent nocturnes, pendant mon sommeil, ces voyages hors du corps devinrent presqu’une habitude. C’est ainsi qu’en quête de réponse aux nombreuses questions que je me pose, je fus mis en contact (comment ? je l’ignore) avec une « entité » à forme humaine dont je n’ai jamais vu le visage, et qui m’a beaucoup appris, surtout en astrologie. Ce « maître » ou « guide » m’a enseigné quelques-unes des applications dont je me sers systématiquement depuis dans mes analyses de thèmes, quelles qu’elles soient (natal, révolution solaire, synastries, transits, etc.).

Une nuit de juillet 1998 je me rendis, comme je l’avais fait plusieurs fois, dans une sorte d’amphithéâtre où mon « maître » donnait des cours d’astrologie. Sur un immense tableau avait été dessinée une carte du ciel. Habillé de blanc, mon « maître » tenait une longue règle avec laquelle il montrait et expliquait ce qu’il voulait que je comprenne. Cette nuit-là il me dit : « Tu vois ces deux symboles. Le premier c’est Chiron et l’autre c’est Vesta, deux astéroïdes. Hé bien, tu dois maintenant utiliser Chiron pour le signe de la Vierge et Vesta pour le signe de la Balance. Vérifie et tu verras… »

Il faut dire que depuis longtemps je n’étais pas en accord avec la double maîtrise de Mercure et Vénus, qui se partagent traditionnellement Gémeaux et Vierge pour le premier, et Taureau et Balance pour la seconde. En effet, quelque temps auparavant, ce même « guide » m’avait expliqué comment analyser la révolution solaire en la découpant en douze parties, douze périodes, pour une approche chronologique plus précise que toutes les méthodes de datation utilisées jusqu’alors. Mercure et Vénus donnaient donc systématiquement deux fois deux périodes identiques dans l’année, ce qui ne collait pas avec la réalité.

Réveillé en sursaut après ce « voyage astral » nocturne, je sautai hors du lit pour m’installer à mon bureau en vue de vérifier sur quelques thèmes la véracité de ce qui venait de m’être confié. Je n’ai pas tardé de constater le bien-fondé de cette manière de procéder. L’ordinateur m’a permis de monter des dizaines de thèmes pour chercher à comprendre. J’ai rapidement intégré cette théorie dans mon travail et ce, avec grand succès, je dois l’avouer.

La question qu’on me pose souvent lorsque je parle de Chiron et Vesta est invariablement celle-ci : « Pourquoi donc ne pas utiliser les autres astéroïdes aussi ? Après tout, il y en a trois autres qui mériteraient aussi d’être associés à des signes ; Cérès, Pallas et Junon, qui orbitent, comme Vesta dans la bande d’astéroïdes entre mars et Jupiter… »

Ma réponse est : « Je ne sais pas… A ce stade de ma pratique de l’astrologie, je n’ai fait aucune recherche particulière au sujet des trois autres astéroïdes majeurs. Mais cela viendra sûrement. J’attends un signe de mon « guide » J ! »

En attendant, je vous invite à découvrir le pourquoi du comment de cette nouvelle approche des maîtrises de la Vierge et de la Balance que vous pourrez mettre en pratique grâce à ce livre conçu comme un cours, avec toutes sortes d’aphorismes et d’explications à mettre en pratique au fur et à mesure, au fil des pages et des chapitres. Je vous remercie d’avance pour votre soutien et pour votre appréciation de mon travail.

Si vous souhaitez commander un ou plusieurs exemplaires de mon nouveau « bébé », cliquez sur ce lien : http://www.ablas-astrology.com/chironetvesta.htm  

Tuesday, July 3, 2012

Pour mieux comprendre le thème natal



Le thème natal est le reflet de la personnalité. Il renferme de nombreuses informations utiles pour comprendre et gérer au mieux les capacités latentes, les dons, les talents et les défauts éventuels.
Le thème natal, dressé pour le moment de la naissance pourrait être considéré comme la première Révolution Solaire. Il serait donc le reflet de la première année de vie, sachant que cette période, dite « végétative », détermine dans une large mesure le développement de la personnalité dans tous les domaines de la vie.
Nous avons vu que l’ascendant représente le moment précis de la naissance, que la Maison II représente le premier contact avec la matière de la vie, que la Maison III représente la réaction à ce premier contact et ainsi de suite jusqu’à la Maison XII (voir mes articles sur les Maisons disponibles sur mon blog Internet http://astrororo.blogspot.fr/
Si les Maisons prennent leur place dans les minutes qui suivent la naissance, les configurations astrales que le thème renferme s’activent de façon chronologique au fur et à mesure que le temps passe, de la naissance jusqu’au premier anniversaire. Tout comme on le fait pour une Révolution Solaire, on pourrait donc ainsi expliquer le comportement et le destin d’une personne en faisant des liens avec des évènements marquants survenus pendant cette première année de vie.
Il est souvent difficile de retrouver avec précision les dates de tel ou tel incident. Il est clair qu’on ne se souvient de rien et qu’il est donc nécessaire de faire confiance à la mémoire des aînés pour obtenir des informations. Les souvenirs sont cependant sujets à caution, car plus le temps passe, plus ils se déforment et parfois même, disparaissent complètement. Il existe des techniques de régression, comme le rebirth, par exemple (voir l’article sur le site du magazine Psychologies : http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Methodes/Articles-et-Dossiers/Le-rebirth-respirer-pour-renaitre) utiles pour revenir en arrière par la pensée, dans un état de décontraction proche de l’autohypnose, afin de revivre des moments forts pour les comprendre et se débarrasser autant que possible de la charge émotionnelle ou autre, qui pèse sur la vie et gêne l’accès à la sérénité ou à la paix intérieure.
Le thème astral est utile de multiples façons. Au-delà de ce qu’il est capable de dévoiler sur la personnalité, l’influence de l’entourage, des évènements passés et avenir (par les transits planétaires qui l’entourent) sur le karma, le chemin de vie et toutes sortes d’autres informations, je pense qu’il est aussi le reflet de cette première année de vie, au cours de laquelle tout ce qui a été vécu de fort a été absorbé spontanément pour se loger dans l’inconscient et influencer le développement physique et psychologique, à différents niveaux, selon les configurations recensées dans le thème.
Ainsi, en partant de l’ascendant, puis en faisant le tour du cercle dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, chaque position planétaire en aspect avec d’autres, suggèrerait un événement de nature à déclencher une réaction en chaîne capable de modifier l’organisation cellulaire et, par extension, le développement de la personnalité profonde.
Dans le thème de François Hollande, on note la présence de Jupiter puis d’Uranus, à 40° et 47° respectivement de l’ascendant. Si un degré = un jour, quarante, puis quarante sept jours après la naissance, deux incidents se seraient produits. La Lune est opposée à Jupiter et Uranus, pendant que Neptune forme un carré avec les trois. Un incident concernant sa mère (Lune) est probable. Il en découla une réaction émotionnelle intense, qui induit un doute (Neptune) et une plus grande vulnérabilité aux stimuli émotionnels. Il est possible, par exemple, que Madame Hollande ait été malade pendant cette période (environ une semaine en septembre 1954) et que son lait soit devenu impropre à la consommation pour le nouveau né qui put même avoir des réactions de type allergique à cet aliment. Il est également possible que la maman (Lune) ait été confrontée à un incident soudain (Uranus) qui provoqua une réaction émotionnelle excessive (Jupiter) mettant ainsi en doute le sentiment de sécurité et de bien-être dont tout nourrisson a besoin pour se développer dans les meilleures conditions…
Bien entendu, ceci n’est que pure spéculation puisque je ne connais pas du tout la biographie de cet homme pendant cette période de sa vie. Cependant, si de tels évènements se sont produits et qu’on parvient à retrouver les dates précises, on peut alors éventuellement rectifier la position de l’ascendant pour que l’écart qui le sépare de telle ou telle configuration, corresponde plus exactement à la date de l’évènement en question.
J’utilise de plus en plus cette approche du thème astral pour expliquer le pourquoi du comment des tendances marquantes de la personnalité et du parcours de vie. Un choc, un traumatisme, un stress émotionnel, une peur intense, une chute ou tout autre réaction à l’environnement pendant cette première année de vie (période lunaire par excellence car le nourrisson est essentiellement dépendant de sa mère) est ainsi responsable du développement de certaines tendances profondes parfois très difficiles à comprendre et à déloger pour débloquer des énergies emprisonnées ou d’autres qui se sont hyper développées pour nuire à l’équilibre et à l’harmonie auxquels nous devrions tous aspirer.
Je reviendrai sur le sujet un peu plus tard. L’heure est venue de commencer ma journée de travail et je peux vous assurer que celles des astrologues sont bien remplies !
Si vous souhaitez obtenir l’analyse détaillée et approfondie de votre thème natal par cette méthode, n’hésitez pas à me contacter en cliquant sur ce lien : http://www.ablas-astrology.com/comnatal.htm