Saturday, January 29, 2011

JUPITER EN BÉLIER



Le 22 janvier à 18h12, heure française, Jupiter est entré en Bélier. Son séjour dans ce signe durera jusqu’au 4 juin. Pendant cette période, l’influence de cet astre se vérifiera parfois violemment. Le Bélier est un signe guerrier, représenté par Mars, dont l’énergie se manifestera entre avril et la mi-mai dans ce même signe. L’attentat à l’aéroport de Moscou est représentatif du type de réaction à attendre de ce transit. L’effet sera plus fort lorsque Mars agira aussi. On peut donc prévoir toutes sortes de perturbations en avril, avec un point fort vers la fin du mois, lorsque Jupiter et Mars se rejoindront dans les derniers degrés du signe. La conjonction aura lieu le 1er mai, bien que son influence s’exprime au moins une semaine avant et après cette date. Si la météo en souffre, la nature humaine en sera également imprégnée. Des heurts sociaux, des accidents et autres événements soudains et violents sont à prévoir. C’est aussi une période au cours de laquelle notre président risque d’être quelque peu « malmené » et plus réactif que d’habitude. Sa conjonction Lune / Mars en Bélier sera titillée par ces deux transits. Un incident de parcours, voire même un accident ou une agression, n’est pas impossible. Jupiter passera sur la conjonction dans son thème au cours de la première semaine du mois de mars, puis Mars passera par là aussi, le 13 avril. Ce seront des moments sensibles au cours desquels M. Sarkozy devra redoubler de prudence, d’autocontrôle et de vigilance. Globalement, cette période sera tendue pour lui et toutes sortes d’incidents fâcheux se produiront si l’énergie conflictuelle produite par Mars et Jupiter réunis n’est pas canalisée comme il se doit…

D’une façon générale, les natifs du Bélier seront les principaux concernés. La tendance de leur thème déterminera l’incidence de ces deux transits dans leur vie. Elle est a double tranchant, si je puis dire. Elle peut permettre de très beaux résultats (surtout en sport ou en compétition) mais elle peut aussi provoquer des excès qui seront source d’erreurs ou d’incidents malheureux. Une chose est sûre, les natifs du Bélier se feront remarquer d’ici au mois de juin, en bien ou en mal, selon les thèmes individuels et les tendances latentes de chacun. Sachant qu’Uranus entrera en Bélier aussi le 12 mars, des événements tout à fait inattendus se produiront très certainement dans la vie de nombreux natifs de ce signe, surtout ceux du premier décan. Je reviendrai sur ce transit d’Uranus dans un prochain article.

Les signes favorisés par Jupiter en Bélier sont : le Lion, le Sagittaire, les Gémeaux et le Verseau. Les deux premiers seront beaucoup plus actifs, créatifs et efficaces. Ils seront aussi plus disponibles et généreux, ce qui aura un effet positif sur leur image de marque ou leur popularité. Des réalisations de haut niveau sont probables, surtout si des efforts sont faits depuis un certain temps pour atteindre un but précis. Les deux autres signes seront moins fortement favorisés, mais ils bénéficieront quand même d’un soutien non négligeable dans leurs entreprises. Le facteur chance interviendra. Des opportunités saisies au bon moment permettront de progresser de façon significative. Certains soutiens devront être sollicités, car les démarches porteront leurs fruits si elles sont faites avec enthousiasme et spontanéité.

Les signes moins favorisés sont : la Balance, le Capricorne et le Cancer. Le premier sera plus tendu et pourrait souffrir de relations humaines conflictuelles dans lesquelles il réagira de façon excessive, se sentant agressé parfois sans raison. Tout engagement sérieux devra faire l’objet d’une analyse objective. Sinon, les répercussions d’un contrat, par exemple, signé à la hâte, se feront durement et rapidement ressentir… Les natifs des deux autres signes seront plus, trop confiants, trop généreux, trop ouverts, trop enthousiastes, etc. Les excès seront source d’erreurs de jugement et d’abus de confiance, qui se traduiront par des conflits pendant le transit de Mars en Bélier, d’avril à la mi-mai.

Les natifs du Taureau pourraient préparer un projet pendant cette période, en vue d’une réalisation à partir du mois de juin. Ils devront surveiller leur santé et ne pas non plus s’imaginer des maladies qu’ils n’ont pas. Le passé reviendra d’actualité de façon parfois très officielle. Quoi qu’il en soit, s’ils focalisent sur le but à atteindre, il vivront cette période comme une sorte de gestation en vue d’une « nouvelle naissance » au début de l’été.

Les natifs des Poissons seront plus dépensiers et en même temps plus intéressés financièrement. Leur efficacité dépendra de l’ensemble de leur thème, mais s’ils envisagent des dépenses ou investissements pendant cette période, ils devront se faire conseiller par quelqu’un de qualifié. Entre avril et la mi-mai, des troubles sont possibles. La gestion de leurs affaires deviendra une priorité et une source de motivation, mais aussi de conflits…

Vierge et Scorpion seront dans l’ambiguïté plutôt qu’autre chose. Ils craindront de s’engager par crainte de se tromper. Ils attendront avant d’agir ou d’exprimer leurs sentiments ou leurs désirs. Du coup, ils manqueront le coche et s’en voudront. Par moment, ils agiront trop rapidement, sans réfléchir, par pulsions. Alors qu’à d’autres ils se demanderont quoi faire et quand ! Tergiverser sera leur priorité. Ils passeront pour des normands (peut-être remplacement le oui ou le non). Ils s’inquièteront de leur santé ou de celle de leurs affaires, mais ils ne prendront pas de décision ni d’initiative particulière pour gérer la situation. Pas simple…

Si vous souhaitez davantage d’information en fonction de votre thème, n’hésitez pas à me contacter en me posant une question à partir de cette page du site ablas : http://www.ablas-astrology.com/page3.html

Friday, January 28, 2011

ZODIAQUE OU PAS ZODIAQUE ?

J’ai décidé d’écrire cet article en réponse à quelques emails reçus récemment de personnes effarées d’apprendre qu’elles n’étaient plus du signe auquel elles pensaient appartenir, suite à la lecture de propos « scientifique » au sujet du décalage entre le zodiaque et les constellations. Cette vieille querelle oppose les astrologue aux astronomes depuis des lustres, mais ces derniers ne sachant pas de quoi ils parlent, font un rapprochement constellations/signes du zodiaque qui n’a rien à voir avec une quelconque réalité astrologique. Mais pas tout à fait quand même…

En effet, il existe deux types d’astrologie : l’astrologie sidérale et l’astrologie tropicale. Cette seconde forme est la plus utilisée en occident. En Indes, on utilise l’astrologie sidérale. Je vais faire très court pour tenter de vous expliquer, mais je compte faire une vidéo plus détaillée dans quelque temps.

L’astrologie sidérale tient compte du zodiaque aligné sur les constellations, le modifiant ainsi au fil du temps. La différence en 2011 est d’environ 23°. Sachant qu’il y a 30° par signe, il faut environ 2600 ans pour que le décalage soit d’un signe entier.

Pourquoi ce décalage ?

Il provient du fait que le système solaire tourne sur lui-même un peu comme une toupie. Si vous observez une toupie vous remarquerez qu’elle tourne très rapidement dans un sens, pendant que son axe oscille lentement dans le sens contraire.

De notre point de vue sur Terre donc, à un même moment dans l’année, en regardant dans la même direction, on ne voit plus la même coûte céleste qu’il y a 2000 ans.

C’est sur ce décalage que les astronomes se basent pour réfuter l’astrologie dans son ensemble.

Hors, si les astrologues sidéraux tiennent compte de ce décalage, en astrologie tropicale on n’y attache qu’une importance très relative.

Qu’est-ce que l’astrologie tropicale ?

Ce système se base sur la position de la Terre autour du Soleil à tel ou tel moment de l’année et non sur cette position par rapport à la voûte céleste. Le zodiaque ne sert que de point de repère et ne représente pas une énergie en soit. Seule la position de la Terre sur son orbite autour du Soleil détermine le rythme des saisons. Ce rythme reste immuable, quel que soit le « décor céleste » en ligne avec la Terre à tel ou tel moment de l’année. Ainsi, la position de Mars à 15° Taureau dans un thème astral, correspond plus à l’emplacement de cette planète par rapport à la Terre en orbite autour du Soleil, que par rapport à sa position dans cette constellation ou la précédente.

Qu’est-ce qu’une constellation ?

Une constellation est déterminée par des « points lumineux » (des étoiles) reliés entre eux par des traits imaginaires qui produisent des dessins ressemblant de façon parfois très libre à des animaux ou à des figures mythologiques. Ces étoiles sont perçues par l’œil humain sur deux plans seulement, alors qu’elles sont étalées sur trois plans, évidemment. Et ces plans sont de tailles ! En effet, non seulement sont elles à des milliers d’années lumière de droite à gauche ou de haut en bas, mais également d’avant en arrière ! Pour vous donner une idée, une année lumière est égale à la distance parcourue par la lumière en une année, à raison de 300.000 kilomètres secondes…


Ces constellations sont un choix parmi tant d’autres, si je puis dire, car les étoiles prises en compte se trouvent dans un océan d’autres étoiles qui les rendent ainsi souvent très difficiles à déterminer avec précision lorsqu’on admire le ciel par une belle nuit d’été… Voyez ci-dessous les dessins de quelques constellations se profilant sur un ciel étoilé.

Pourquoi s’est-on attaché à ces étoiles en particuliers ?


On aurait pu aussi utiliser celles-ci :



En d’autres termes, si les constellations ont une grande utilité pour observer le ciel et ses mouvements, ce ne sont pas elles, mais bien les positions des astres par rapport à la Terre qui leur donnent leur énergie en la modulant au fil du temps et des saisons.

Pour ces raisons, et d’autres que j’expliquerai plus longuement dans la vidéo, ne vous inquiétez plus de savoir quel est votre signe. Le signe que vous connaissez depuis toujours n’a pas changé !


Que choisir ?

Astrologie sidérale ou astrologie tropicale ? Ce n’est pas à moi de vous conseiller, mais je pratique la deuxième forme avec grand succès depuis plus de trente ans. Aligner le zodiaque avec les constellations peut vous sembler plus conforme. Mais sachez quand même qu’aucune constellation ne couvre un espace de 30° d’arc exactement… A vous de juger.

Sunday, January 16, 2011

2011 année cruciale ?

2011 ANNÉE CRUCIALE ?

Voilà quelques jours que la nouvelle année est commencée. Et qu’entendons-nous un peu partout ? La météo fait des siennes. Les inondations sont légions. En Australie, une région plus vaste que la France et l’Allemagne réunies est totalement inondée. Brisbane, capitale du Queensland, où j’habitais, est actuellement évacuée. Dans quelques jours les eaux auront atteint la Côte, à n’en pas douter. La catastrophe est d’une envergure largement supérieure aux inondations de 1974, quand on ne voyait plus que les toits des maisons sur pilotis !

Quelle est la raison de cet afflux aqueux alors que la sécheresse sévissait depuis près de dix ans dans cette région et d’autres régions du monde ?

Sur le plan astrologique, plusieurs phénomènes sont à noter.

La conjonction Jupiter/Uranus en Poissons, signe d’eau, déchaîne les perturbations météorologiques et la montée des eaux autour du globe. Mais cette conjonction n’est pas nouvelle ? Non, et nous avons eu des inondations majeures aussi en 2010. Mais elle est plus forte cette année pour deux raisons. La première est l’éloignement de Saturne, qui n’est plus opposé à cette conjonction. La deuxième est l’entrée proche de Neptune dans son signe (Poissons). Le dieu de la mer va probablement se déchaîner et nous en serons témoins à partir du mois d’avril dans de bien plus nombreuses régions du monde.

Par ailleurs, nous voyons sur la carte ci-contre, la présence de Mars et Pluton encadrant le Soleil en Capricorne, au carré de Saturne. Le dieu de la guerre (Mars) et le dieu de la mort (Pluton) encadre l’astre de vie (le Soleil). Cela suggère une année « explosive » avec des tensions et des conflits divers en perspective. Mais Saturne bloque. Il est donc probable qu’une rétention des forces en présence empêchera la pression de monter et de produire des effets nocifs importants. Pourtant, l’influence de Saturne ressemble à ce que produirait la soupape bloquée d’un autocuiseur posé sur le feu. La pression qui s’accumulera dans l’engin finira par le faire exploser si l’autre soupape, dite de sécurité, ne fonctionne pas…

Le seul aspect bénéfique qu’on pourrait inclure sur cette carte, mais qui n’est pas tracé car l’orbe est supérieur à 10°, est un trigone de Neptune. Si cette influence légère représente quelque chose, ce sera le lien spirituel qui unit les êtres humains malgré eux. C’est ce lien qui évitera éventuellement le pire, par le biais de concertations et de diplomatie plutôt que de passer immédiatement aux armes.

Si l’on utilise le principe de progression, Mars étant à 8° du Soleil dans ce thème, sa position représenterait la période actuelle (début janvier), d’autant plus qu’elle se produit pendant la période Capricorne, représentée par Saturne en astrologie. Il y aura également la période Bélier, dont Mars est la planète maîtresse. Du 21 mars au 20 avril, il est probable que des tensions majeures se remarquent et qu’elles soient à l’origine de soulèvements, d’attentats ou de faits de guerre ne m’étonnerait pas. La France ne sera pas impliquée directement, mais elle pourrait quand même devenir la cible de certains actes terroristes.

Une autre période sensible est à prévoir pendant la période Lion, représentée par le Soleil, prisonnier dans ce thème entre mars et Pluton, du 23 juillet au 23 août. La période estivale sera donc marquée par des tumultes divers, par des caprices météo de haut niveau, pas des problèmes sociaux et autres perturbations dont on se souviendra longtemps…

Heureusement, dans ce thème, la conjonction Jupiter/Uranus est au trigone de Vénus. Cette configuration est porteuse de bienfait. Elle montre que l’amour universel et la solidarité joueront un rôle très positif en cas de besoin. Les humains sont généralement très solidaires lorsqu’une communauté tout entière est frappée par l’adversité. Nous aurons l’occasion de constater à quel point les terriens sont capables de bonté et de compassion dans les moments difficiles.

2011 est une année charnière. Nous sommes sur le point de prendre concrètement conscience de la valeur spirituelle (Neptune) de la vie, en vue de réduire notre dépendance à la matière et, en particulier à l’argent. Le dollar a remplacé Dieu depuis trop longtemps. Sans parler de religion, quelle qu’elle soit, le retour à des valeurs humaines plus « holistiques » que matérialistes nous permettra de passer le cap, de gérer la crise économique et d’entrer dans une nouvelle ère. Comme le disait A. Malraux si justement en son temps : « le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas » ; pensons-y…

Saturday, January 8, 2011

La conjonction Mars/Pluton du 14/12/2010


LA CONJONCTION MARS/PLUTON DU 14 DECEMBRE 2010

Elle aura lieu vers 6h10 GMT (7h10 heure française) Ces deux planètes associent les « forces du mal » si je puis dire, celle du dieu de la guerre (Mars) et du dieu de la mort (Pluton). Pluton était aussi le « gardien des enfers ». Cet astre déclassé par la gente astronomique n’en joue pas moins un rôle comme nous pouvons le constater depuis quelques années. En 1982, lorsque j’ai écrit mon cours d’astrologie, l’entrée de Pluton en Capricorne, prévue pour 2008/2009, signalait la fin d’un cycle majeur sur le plan mondial, la remise en question du pouvoir absolu de l’argent et des institutions bancaires en vue d’un nouvel ordre social basé sur une autre façon de gérer l’économie mondiale. Hum… J’ai écrit cela en 1982. J’avais également écrit au sujet de l’entrée de Pluton en Scorpion (en 1983) que cet événement symbolisait la « mort par le sexe » et une période de recrudescence des maladies vénériennes. Le virus HIV a été découvert cette année là… Tout cela pour dire qu’il ne faut pas négliger la présence de cet « astéroïde » (si l’on se réfère aux dires des astronomes) car malgré sa petite taille, où qu’il soit autour du zodiaque représente un point d’énergie persistant qui pénètre en profondeur et finit par avoir des conséquences spectaculaires.

Pluton est donc en capricorne depuis début 2008, mais surtout depuis 2009, après une phase rétrograde dans le signe du Sagittaire où il venait de passer 12 ans. Le passage de Mars à la hauteur de Pluton pourrait jouer un rôle de détonateur. En général, les astres plus rapides produisent cet effet lors de leur passage sur la position d’un astre plus lent. Pluton met environ 248 ans pour faire le tour du zodiaque. Mars n’a besoin que de deux années terrestres pour réaliser cette prouesse. La planète rouge (comme le sang) représente le fer (qu’on a dans le sang qu’on utilise pour fabriquer des armes). Si Mars symbolise la guerre et Pluton la mort, un regain d’énergie destructrice devrait se remarquer dès le moment de cette conjonction.

Dans le dessin de la carte du ciel ci-contre, nous voyons que la conjonction implique aussi Mercure et le Nœud lunaire Nord. Ceci produit automatiquement une opposition avec le Nœud Sud. J’ai entouré les points sensibles de cercles rouge. Le troisième concerne la Lune. Dans ce thème, elle est au dernier degré des Poissons. Lorsqu’elle passera en Bélier, vers 7h GMT, elle produira un carré (aspect dissonant) avec la conjonction Mercure/Mars/Pluton/Nœud Nord. Ce phénomène cosmique pourrait avoir un effet dévastateur. Un incident grave pourrait en découler. Mercure représente les outils de communication (la voiture, le train, l’avion, le téléphone, Internet, etc.) Les médias nous en diront un peu plus si quelque chose de transcendant survient cette semaine. Sur le plan social, cette configuration peut aussi indiquer des attentats meurtriers ou même une déclaration de guerre quelque part dans le monde, plus particulièrement dans un pays Capricorne, Bélier ou Cancer. Rien n’est impossible à l’heure actuelle. Les tensions sous-jacentes sont palpables. Certains pensent que nous sommes assis sur une poudrière. Bien que cultiver un état d’esprit basé sur la peur soit une erreur face à l’adversité, il faut reconnaître que la société occidentale de ce début de ving et unième siècle n’est pas rassurée. Quoi qu’il arrive, cependant, gardons le sourire, car « en vérité je vous le dit » la mort n’existe pas ; elle n’est qu’une fenêtre ou passage vers une autre vie. Enfin c’est ce que je crois et j’ai mes raisons pour cela...

Pour revenir à la conjonction Mars/Pluton, elle concernera plus particulièrement les natifs des trois signes mentionnés plus haut, plus ceux de la Balance, également au carré du Capricorne. Les natifs du premier décan de ces quatre signes devront faire preuve de vigilance pendant toute cette semaine. La prudence est conseillée. Elle évitera des incidents de parcours, des erreurs fâcheuses, des conflits, des disputes, des bagarres ou des dérapages douloureux. Un accident est si vite arrivé. Ceux d’entre eux qui se trouvent dans une situation délicate depuis quelque temps, qui ont vécu d’importantes remises en question ou qui font un métier à risque, sont les plus concernés. Ceux qui souffrent d’un problème de santé ou qui envisagent une intervention chirurgicale dans les prochains jours devront également prendre conscience de l’énergie en présence et s’en accommoder le mieux possible.

Pour les autres signes, l’influence sera moindre, sauf si des astres ou éléments majeurs sont en Capricorne, Bélier, Cancer ou Balance dans leur thème. Les natifs de la Vierge, du Taureau, des Poissons et du Scorpion devraient bénéficier de cette énergie plutonienne qui sera pour eux plus « reconstituante » que destructrice. Mais là encore, le thème de chacun doit être pris en compte pour déterminer la réalité de cette prévision. On peut être favorisé d’un côté et défavorisé d’un autre. C’est pourquoi j’insiste sur la nécessité de connaître son thème et de s’initier à l’astrologie, ne serait-ce que pour en apprendre les bases. Ceux qui pratiquent l’ont bien compris ; cette science est un véritable outil de développement personnel. Mieux se connaître, c’est mieux se gérer et mieux se gérer, c’est aussi mieux vivre. Quand on vit mieux, on est plus heureux et quand on est plus heureux, on communique cette énergie positive pour améliorer la vie des autres aussi. A Better Life Astrology School c’est « l’école d’astrologie pour une vie meilleure ». Je le crois sincèrement. L’astrologie rend plus heureux. Quand elle est pratiquée honnêtement évidemment…

A très bientôt pour un autre article.